Ile Maurice: Bodha - «Les bus électriques seront une réalité»

Malgré les élections générales qui approchent, le ministre des Infrastructures publiques, lui, garde les yeux rivés sur ses projets. Dont la mise sur route des bus électriques. Ce sera bientôt une réalité. Rs 500 millions seront investies pour obtenir ces bus qui seront répartis à travers les groupes de la CNT, UBS et Rose-Hill Transport. Nous allons aussi chercher une solution pour installer des recharges de batteries solaires afin de nous aider à recharger les bus plus rapidement», a soutenu Nando Bodha lors d'une réunion avec des employés de la Corporation nationale de transport (CNT) ce jeudi 7 octobre.

Le ministre a également tenu à rassurer les employés présents : il n'y aura pas de perte d'emploi avec l'entrée en opération du Metro Express. D'ailleurs, 108 chauffeurs et contrôleurs viennent de rejoindre la compagnie. Et il reste encore 40 postes à pourvoir, a indiqué le directeur général, Hoolass Lochee.

La CNT veut aussi mettre l'accent sur la formation des chauffeurs. Ainsi des cours seront dispensés à ces derniers. «L'objectif est d'avoir zéro accident. Pour l'heure, le nombre d'accidents est retombé à 50 %», a indiqué Hoolass Lochee.

De son côté, le président de la CNT, Ashvin Gokhool, a mis l'accent sur le fait que l'assurance autour des accidents est passée de Rs 22 millions à Rs 14 millions de 2016 à 2019. Il a aussi fait comprendre qu'il faut que les employés aillent vers l'excellence dans le service et le transport offerts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.