Guinée: Discuter avec Alpha Condé - Cellou Dalein pose ses conditions

17 Octobre 2019

Il a été catégorique plus que jamais sur la main tendue du président de la république vers les membres du Front National pour la Défense de la Constitution. Le chef de file de l'opposition guinéenne a fait savoir sur la radio Lynx fm que s'il doit y avoir dialogue, il faut avant tout d'abord libérer, Abdourahamane Sano, coordinateur du FNDC et les autres membres de cette plateforme sociopolitique.

« Nous allons nous retrouver au sein du FNDC pour analyser la situation et prendre une décision qui sera rendue publique dans une déclaration. Et cela ne se fera pas sans les leaders du FNDC qui sont illégalement arrêtés. Et on ne pourra pas parler de dialogue, quel que soit le thème sans que ces gens-là ne soient libérés.

C'est avec eux qu'on décidera de la suite à donner par rapport à ce qui est considéré par le pouvoir de dialogue. Mais avant tout, on exige d'abord leur libération immédiate », a exigé dans un média de la place le leader de l'UFDG.

Poursuivant son intervention, il a profité pour donner des précisions sur la mort du gendarme à Mamou. « Il a été tué par la mauvaise manipulation de l'arme d'un de ses collègues.

Quand la police et la gendarmerie n'ont pas pu contenir la foule, on a fait appel à l'armée. C'est en ce moment que le gendarme a été tué. Donc, sa mort ne provient pas d'un manifestant. Il faudrait que ça soit claire », a précisé Cellou Dalein Diallo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.