Afrique: Athlétisme - Brazzaville parmi les villes retenues du circuit continental de meeting

La capitale du Congo fait partie des villes qui accueilliront les tours de meeting qu'entend organiser la Confédération africaine d'athlétisme (CAA) sur le continent.

« Je voudrais, par la présente, vous confirmer le démarrage officiel de l'édition 2020 du Circuit continental de meeting d'un jour mis en place par la Confédération africaine d'athlétisme qui va se dérouler dans les villes suivantes : Addis-Abeba (Ethiopie), Brazzaville (Congo), Djibouti, Nairobi(Kenya), Prétoria (Afrique du sud) et Yaoundé (Cameroun) », a précisé le président de la CAA dans la correspondance qu'il a adressée au président de la Fédération congolaise d'athlétisme (FCA) qui, à son tour, a donné l'information.

Jean Baptiste Ossé a expliqué que cela fait presque trois ans que l'instance africaine d'athlétisme a contacté le Congo pour l'organisation de ce genre d'évenements. « Malheureusement les moyens ne nous le permettaient pas. Mais je crois que cette fois-ci, on finira par voir avec le ministre des Sports la faisabilité de cet événement, ne fût-ce que dans la sous-région pour qu'avec le temps, nous pouissions prendre toute l'Afrique », a-t-il souligné aux Dépêches de Brazzaville, précisant, d'ailleurs, que ce rendez-vous devrait se tenir autour du mois de mai 2020.

Brazzaville a été désignée en marge du congrès de l'IAAF (International associations of athletics fédérations) qui s'est tenu le 5 octobre à Doha, au Qatar. Ce congrès, a indiqué le président de la FCA, a débouché sur deux grandes décisions: la réélection de Sebastien Coe à la tête de l'institution pour un nouveau mandat de quatre ans et le changement de nom de l'IAAF pour devenir World athletics ainsi que de son logo.

Jean-Baptiste Ossé a également apprécié la performance des athlètes congolais lors des championnats du monde. Le Congo était représenté par deux athlètes. Natacha Ngoye Akamabi a terminé sixième de série avec un temps de 23"43 sur les neuf concurrentes aux 200 m. Franck Danick Elemba Owaka a amélioré sa performance au lancer du poids en faisant 19.76, contrairement à celle des derniers Jeux africains du Maroc au cours desquels il avait fait 19.48 « Ce qui lui donne plus de chances pour la saison prochaine », a commenté le président de la fédération.

Un meeting scolaire en vue

Pour la saison qui vient d'être lancée, les athlètes congolais devraient se préparer afin d'affronter trois compétitions internationales majeures, notamment les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les championnats d'Afrique seniors en juin à Alger, les championnats du monde des juniors en juillet au Kenya. Au niveau national, la fédération organisera les championnats nationaux et vise aussi à lancer un petit meeting scolaire pour le compte de cette saison. « L'Onsu n'existant plus, nous voulons, cette année, sceller un type de partenariat avec les établissements scolaires pour lancer un petit meeting scolaire d'athlétisme. On va voir quels établissements pourraient nous accompagner dans ce programme. On trouvera un peu des moyens. Si les annonceurs pouvaient nous venir en aide, on trouvera un petit déplacement pour chaque enfant pour que Massamba-Débat devienne le centre de ce meeting », a annoncé Jean-Baptiste Ossé.

La FCA compte également poursuivre avec l'organisation des championnats de zone, sans oublier la formation des entraîneurs qui doit cette fois-ci se tenir dans la partie nord du pays. « Nous sommes en train de viser Owando et Ouesso, la ville à retenir pour cette formation. Nous l'avions fait la saison dernière à Dolisie », a déclaré son président. Jean-Baptiste Ossé a toutefois salué le travail accompli par quatre athlètes congolais qui ont fait tomber, la saison dernière, les records nationaux. « Natacha Ngoye Akamabi a fait 23"04 aux 200m. Elle est à deux centimes de la qualification mondiale. Archel Biniakounou qui est sauteur en longueur a atteint 7,95 m. Nous lui avons demandé de faire plus prochainement en atteignant les 8 m. Gilles Anthony Afoumba a fait 45"64 aux 400 m plat puis Grâce Bazoungoula a parcouru les 20km marche en 1h39 min8 s », a-t-il encouragé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.