Cote d'Ivoire: Le pays et la SFI signent une convention pour la réalisation de deux centrales solaires

La Côte d'Ivoire et la Société Financière Internationale (SFI) ont signé, le jeudi 17 octobre à Washington, une convention pour la réalisation de deux centrales solaires de 60 mégawatts à Touba et Laboa (Nord-Est).

La signature a eu lieu à l'occasion des Assemblées Annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui ont lieu à Washington du 16 au 20 octobre.

La signature a été conjointement présidée par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et le Vice-Président Exécutif de la SFI, Philippe Le Houerou.

La convention porte sur l'assistance de la SFI pour la réalisation de l'étude de faisabilité, le financement et l'assistance conseils. Les deux centrales auront une capacité de 30 Mégawatts chacune.

Les discussions avec la SFI ont également porté sur la mise en place d'une stratégie pour une intervention ciblée pour un secteur privé plus compétitif dans les années à venir. Notamment pour les secteurs de la logistique, des services financiers, du tourisme, de l'agrobusiness...

Les interventions de la SFI, organisme spécialisé dans le financement du secteur privé au sein du Groupe de la Banque mondiale, en Côte d'Ivoire se chiffrent à plus de 700 millions de dollars US de 2012 à 2018 (350 milliards de FCFA).

Les principaux secteurs bénéficiaires de ces investissements concernent, entre autres, le développement des infrastructures, de l'énergie et des transports, de l'agro-business et de l'industrie manufacturière.

Amadou Gon Coulibaly est arrivé à Washington, DC le mercredi 16 octobre 2019 pour prendre part aux Assemblées Annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui ont lieu du 16 au 20 octobre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.