Cote d'Ivoire: Inondation à Grand-Bassam - Le FDFP au secours des sinistrés

17 Octobre 2019

Le Fonds de développement de la formation professionnelle (Fdfp) vient de faire montre d'une grande générosité à l'endroit des personnes sinistrées à Grand-Bassam du fait des eaux de pluies.

En plus des locaux de la maison de l'apprenti de Grand-Bassam qu'il leur a offerts gracieusement pour s'abriter en attendant des solutions durables, le Fdfp leur a partagé le mercredi 16 octobre, des vivres et non vivres.

Il s'agit entre autres, des sacs de riz, du sucre, des pâtes alimentaires, du lait, de l'huile, de l'eau minérale, des boites de conserve, des nattes, des matelas, des draps, des pâtes dentifrices, des paquets de papiers hygiéniques, des cartons de lingettes, des plateaux, des brosses à dents, des seaux, du savon, des pots de javel, des moustiquaires, des gobelets, des couches de bébé. Le tout d'une valeur totale de 5 millions de Fcfa.

Le don a été offert par le secrétaire général du Fdfp, Ange Léonid Barry-Battesti, en présence du préfet de Grand-Bassam, Kassi Amakou Gabin, du préfet Djedj Mel, directeur de cabinet du Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle chargé de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle (qui conduisait la délégation), et du conseiller municipal Amadou Bayaki, de la mairie de Grand-Bassam.

A l'occasion, le secrétaire général du Fdfp a précisé que sa structure fait ce don sur instruction du secrétaire d'Etat en charge de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Brice Kouassi et du président du comité de pilotage du Fdfp, l'ancien ministre Joël N'Guessan.

« Le Fdfp en tant qu'agence d'exécution a, en effet, été instruit par le Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle chargé de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle d'apporter un soutien à nos frères et sœurs sinistrés depuis les dernières pluies diluviennes. Cette action s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique sociale du gouvernement, puisqu'il s'agit de faire du bien à des personnes qui sont dans le besoin », a-t-il souligné.

Geste salué par le préfet de Grand-Bassam. « Ce geste est un véritable soulagement pour nous. Depuis lundi, nous avons soustrait ces personnes de leurs zones d'habitation inondées par les eaux de pluies pour les conduire dans ces locaux appartenant au Fdfp. Nous nous organisons au mieux pour les aider en attendant leur recasement.

Par conséquent, tous les gestes allant dans ce sens, sont à saluer. C'est pourquoi nous vous disons infiniment merci. Nous lançons aussi un appel à tous les citoyens, afin que ceux qui en ont les moyens, puissent nous apporter leur appui pour sauver ces personnes en détresse », a-t-il lancé.

Le représentant de la mairie de Grand-Bassam a, quant à lui, annoncé que des sites de recasement seront ouverts dans les prochains jours pour toutes les personnes touchées par ce drame.

Estimés à plus de 500 personnes, les sinistrés sont issus pour la plupart des quartiers France, Petit Paris, Moossou, Phare, Odoss.

CASIMIR DJEZOU

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.