Congo-Kinshasa: Un cadre du FCC répond aux militants UDPS souhaitant la rupture avec Kabila

En RDC, André-Alain Atundu, cadre du FCC, répond aux accusations des militants de l'UDPS qui exigent la rupture du parti du chef de l'État d'avec le Front commun pour le changement de Joseph Kabila. Il a réuni la presse dans sa résidence, ce jeudi, pour défendre la coalition aujourd'hui au pouvoir.

Quelle est la source de leur coalition? C'est la volonté de deux patriotes, Kabila et Tshisekedi, d'œuvrer ensemble pour éviter des problèmes post-électoraux. Si nous commençons à nous combattre, nous ne ferons jamais rien.

André-Alain Atundu, cadre du FCC

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.