Cote d'Ivoire: Championnat des cadets "élites jeunes" 2019-2020 - 500 jeunes en compétition pour la relève

17 Octobre 2019

Le premier vice-président de la Fif a présenté la compétition qui démarre le samedi 2 novembre.

La Fédération ivoirienne de football a désormais sa nouvelle mouture du championnat des moins de 17 ans. Le produit fini a été présenté ce jeudi 17 octobre, par le premier vice-président de la Fif, Sory Diabaté, au cours d'une conférence de presse, au siège de l'instance du football. Le samedi 2 novembre 2019, ce sont environ 500 jeunes de moins de 17 ans et issus de 24 clubs qui prendront le top départ pour la saison 2019-2020.

Ce championnat des cadets dénommé « Elites jeunes » est le fruit de plusieurs jours de travail et de réflexion. « Un groupe de travail a été mis en place pour réfléchir sur la question. Celui-ci était composé des représentants de l'Association de footballeurs ivoiriens, des entraîneurs, de présidents de club et de la commission technique de la fédération. A la suite de leurs travaux, ils ont produit un document avec des propositions de compétition », a expliqué Sory Diabaté.

Paris 2024, en ligne de mire

Selon le premier vice-président de la Fif, la mise sur pied de cette compétition des cadets répond à plusieurs objectifs. « Nous voulons préparer des jeunes à travers une formation de base et leur donner un état d'esprit de compétiteurs pour les sélections nationales des jeunes, notamment la sélection des U17 qui participera aux éliminatoires de la Can U17. Nous voulons assurer la relève de l'élite. Mais à long terme, nous voulons bâtir une équipe nationale pour les Jeux olympiques de Paris 2024, avec cette nouvelle génération », a-t-il déclaré.

Un groupe qui poursuivra son cheminement pour disputer également la Can 2025 et le Mondial 2026. Par ailleurs, sur le plan local, la compétition des cadets permettra d'évaluer la formation qui se fait dans les clubs. Dans le cahier des charges présenté aux clubs, cette saison, il leur est recommandé d'avoir des équipes de jeunes.

Organisation pratique

Dans la pratique, la compétition se disputera sous la forme d'un championnat, en phase-aller et retour. « Ce sont au total 24 équipes qui prendront part à ce championnat. Nous avons également planché sur la question de l'âge. Il ne concernera que les joueurs nés avant le 1er janvier 2014, qui auront 16 ans en 2020 », a précisé Sory Diabaté. Un choix qui s'explique, selon le vice-président de la Fif, par les nouvelles règles établies au niveau des compétitions internationales des jeunes. Celles-ci n'autorisent plus les joueurs qui étaient dans la tranche d'âge requise, au moment des éliminatoires, à prendre part à la phase finale. Il y aura, en outre, des dispositions pour éviter la fraude sur l'âge avec des licences pour chaque joueur.

Les 24 clubs seront répartis en deux groupes de 12 clubs. Ce sont 13 clubs de Ligue1, 8 de Ligue 2 et 3 de D3 qui se sont inscrits. En Ligue1, seule l'Asec mimosas a décidé de ne pas engager son équipe. « La participation est libre. Les dispositions du cahier des charges n'obligent pas les clubs à s'engager. Cela ne veut également pas dire qu'aucun joueur de cette tranche d'âge de ce club ne peut être détecté, dans la mesure où il peut prendre part à d'autres compétitions telles que le championnat des réserves », a précisé le président de la Ligue professionnelle de football.

A l'issue du championnat, les deux premiers de chaque groupe participeront à un mini championnat de trois journées, dénommé tournoi Excellence, pour sortir le champion de la saison. Sory Diabaté a, par ailleurs indiqué que toutes les rencontres se disputeront à Abidjan sur les stades Robert Champroux de Marcory, le Parc des Sports, les complexes d'Abobo et Jesse Jackson de Yopougon et le stade de Bingerville.

L'intérieur du pays emboîtera le pas plus tard avec les 12 ligues régionales dont 10 équipes par ligue. « Au terme du championnat des cadets, ce sont 45 jeunes qui seront détectés pour intégrer le centre d'excellence de la Direction technique nationale qui se chargera d'organiser des stages périodiques pour les préparer à entrer dans les compétitions », a ajouté Sory Diabaté.

Il a également souligné que tous les clubs engagés seront soutenus matériellement par la Fif. La Fif a, par contre, insisté pour que les clubs soient entraînés par des titulaires de la Licence B fédérale. La compétition de la saison 2019-2020 démarre le samedi 2 novembre pour s'achever entre mai et juin, en même temps que le championnat de Ligue1.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.