Angola: La SONANGOL s'informe sur la saisie de son Navire-Sonde

Luanda — La Société Nationale des Hydrocarbures d'Angola (SONANGOL) a fait savoir jeudi qu?elle cherchait à s?informer sur la saisie de son Navire-Sonde baptisé « Quenquela », qui aurait jeté l'ancre au large de la Malaisie, sans autorisation des autorités de Kuala Lumpur.

Confirmant la saisie du Navire « Quinquela », la Sonangol indique, à travers un communiqué de presse, qu'elle restait dans l'expectative, attendant ainsi une communication des entités officielles ou des autorités du pays asiatique.

Employé par la SONADRILL, une joint-venture établie entre la SONANGOL et l'entreprise SEADRILL, le Navire Quenquela est en phase de mobilisation.

Cette phase de mobilisation commence à partir du chantier d'Okpo (Corée du Sud) jusqu'a son entrée dans les eaux territoriales angolaises, précise le communiqué.

Ce travail de mobilisation, poursuivit le communiqué, sera fait dès lors que seront apprêtés tous les documents de registre et d'opération nécessaires à ce type de bateau, piloté par un équipage qualifié, en conformité aux normes internationales.

Le Conseil d'administration de la SONANGOL promet de dire un mot sur cette affaire, quand il aura des informations plus concrètes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.