Angola: Le Programme de travail décent encourage l'esprit d'entreprise

Luanda — Le Programme -Pays pour le travail décent (PPTD) vise à encourager le pari sur l?entrepreneuriat à travers la formalisation du marché informel, a déclaré mercredi, le secrétaire général de la Chambre de commerce et industrie d'Angola, Tiago Gomes.

Le programme prévoit trois priorités: contribuer à la formalisation des entreprises et des travailleurs informels, promouvoir l'employabilité des jeunes et renforcer le dialogue social et la pratique de la négociation collective.

Dans cette perspective, il a souligné l'importance de la jeunesse de s'engager dans l'entreprenariat, comme une manière de contribuer au développement du pays.

Selon lui, la jeunesse devrait comprendre qu'on sort de l'université pour être l'employé de quelqu'un, car l'universitaire peut lui-même créer sa propre entreprise.

"Il aura certainement des difficultés de trouver des fonds pour commencer ses propres affaires, cependant des conditions sont en train d'être créées afin que le PPTD puisse apporter son soutien à cette perspective", a-t-il indiqué.

Pour le secrétaire général de l'UNTA, Manuel Viage, cet accord est un bon instrument parce que, du point de vue de l'exercice du dialogue social, il existe un déficit entre les travailleurs et les employeurs avec le gouvernement.

L'OIT en parrainant ce programme, aidera à la capacitation de tous sur les meilleures formes d'exercer le dialogue social et, ensuite applique des accords collectifs réalisables.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.