Angola: Le Chef accrédite sept ambassadeurs non résidents

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a accrédité jeudi les nouveaux ambassadeurs de l'Ethiopie, Addisu Bebreigzabhier, de la Tunisie, Bouzekri Rmili, et du Sri Lanka, Anuruddha Mallimaratchi, tous non-résidents.

João Lourenço a également reçu les lettres de créance des chefs des missions diplomatiques de l'Australie, Gita Kamath, du Malawi, Warren Bamusi Gunda, de la Gambie, Amadou Taal, et du Bénin, Eric Franck Michel Saizonou, les quatre, également non-résidents dans le pays.

Le Chef de l'État angolais a eu des entretiens privés avec les nouveaux ambassadeurs à la fin de chacune des sept cérémonies d'accréditation, sans que les diplomates prêtent des déclarations à la presse.

Le nouvel ambassadeur éthiopien est titulaire d'un doctorat en droit international privé et a travaillé à la Commission électorale nationale, tandis que le Tunisien est diplomate de carrière et accumule le même poste en République démocratique du Congo.

Avec résidence en Afrique du Sud, ce sont les nouveaux ambassadeurs du Sri Lanka, gradué en gestion hôtelière, de l'Australie, qui a déjà accompli une mission en France, au Singapour, de la Gambie et du Bénin, et qui a déjà rempli une mission au siège de l'ONU, à New York.

Le chef de la mission diplomatique du Malawi a précédemment exercé les fonctions de haut-commissaire pour la Zambie, la République démocratique du Congo (RDC) et l'Angola, et a été représentant permanent de l'Afrique orientale et australe.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.