Angola: Malanje - Deux millions de familles impliquées dans la campagne agricole 2019/2020

Malanje — Deux millions de familles paysannes participeront à la campagne agricole 2019/2020, mais seulement un million 474 mille bénéficieront d'une assistance technique, a affirmé le ministre de l'Agriculture et des Forêts, António Francisco de Assis.

S'exprimant au démarrage de la campagne, dont la cérémonie s'est déroulée dans le village de Cahunda, commune de Cambaxi, municipalité de Malanje, le titulaire du portefeuille de l'agriculture a déclaré que l'intention du secteur était de soutenir techniquement toutes les familles impliquées, mais que pour d'autres raisons, il n'a pas été possible d'atteindre un tel objectif.

Le ministre a indiqué qu'un total de 990 tracteurs avaient été distribués au niveau national afin de faciliter la mécanisation agricole et, partant, d'accroître la production sur les 5 600 000 hectares disponibles.

Il a appelé les familles à s'engager dans cette campagne, soulignant que l'Exécutif s'était efforcé d'accroître la capacité d'intervention des producteurs par la négociation de lignes de crédit externes, qui permettront l'installation d'équipements agricoles, la production nationale de semences et d'engrais, en vue de réduire les coûts de production.

À cet effet, Francisco de Assis a indiqué que le Gouvernement continuerait à plaider auprès de la banque nationale afin de fournir davantage de crédits agricoles.

Il a également souligné l'augmentation substantielle de la part du budget de l'État (OGE), qui est passée de 0,4% en 2018 à 1,57% en 2019, ce qui montre l'inquiétude de l'Exécutif face à la relance de la production.

Le gouvernant a réitéré son soutien continu à diverses cultures résistantes à la sécheresse pour les provinces touchées par la sécheresse, ainsi qu'à la distribution de nourriture.

À son tour, le gouverneur de la province de Malanje, Norberto dos Santos «Kwata Kanawa», a appelé les familles paysannes à accroître la production et à réduire les importations de produits ruraux.

Il a exhorté les jeunes à s'engager dans ce domaine afin de développer l'auto-emploi.

Dans le même temps, les agriculteurs et les exploitants familiaux ont déploré les faibles revenus tirés de l'activité agricole en raison du travail essentiellement manuel et ont donc appelé au renforcement des moyens ainsi qu'à la réhabilitation des routes d'accèst, électrification rurale et pari sur la transformation.

La campagne a pour devise "L'agriculture familiale, un défi pour l'avenir". Elle s'est ouverte avec une foire agricole et la livraison de semences de maïs, de boutures de manioc, d'engrais et de faucheuses aux agriculteurs des municipalités de Malanje, Kiwaba Nzoji, Mucari, Quela, Cunda Base Dia Base et Luquembo.

L'année agricole 2018/2019 a été ouverte dans la municipalité de Chinguar, dans la province de Bié, et a couvert deux millions 846 000 personnes, soit 912 familles, et a abouti à la préparation de cinq millions d'hectares.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.