Cote d'Ivoire: Grand-Bassam - L'Abissa reporté

Initialement prévue du 20 au 3 novembre prochain, la fête de l'Abissa 2019 a été reportée de deux semaines, à cause des inondations à Grand-Bassam.

« Cher partenaire de l'Abissa, en raison de la montée des eaux que connait la ville historique de Grand-Bassam et en particulier le quartier France, lieu abritant les Festivités de l'Abissa, au regard de la détresse actuelle de nos parents, frères et sœurs, Sa Majesté Awoulae Amon Tanoé, Roi des N'zima kôkôtô de Côte d'Ivoire, avec sa notabilité, décide du report de la manifestation de l'Abissa de 2 semaines.

Ainsi, nous avons le Siedou ou partie silencieuse du 03 au 09 novembre 2019, et le Gouazou ou la partie festive, du 10 au 17 novembre 2019. Nous nous excusons du désagrément causé par cette décision et vous invitons à prendre les dispositions afin de réaménager votre déploiement dans cette perspective », peut-on lire dans un communiqué du Comité d'organisation.

Mercredi, nous nous sommes rendus au quartier France, où se tient l'Abissa. Constat, les rues et plusieurs habitations sont inondées, et donc inaccessibles. Les habitants les plus téméraires se servent de pirogue pour rejoindre leurs habitations sous les eaux.

C'est dans cette atmosphère de désolation que les autorités municipales ont invité les populations à quitter les zones à risques.

Le maire Jean Louis Moulot, par ailleurs, directeur général de la Sodexam, structure en charge des prévisions météorologiques, a chaussé les bottes pour se rendre dans les quartiers touchés.

Il avait, au cours d'une tournée sur les sites, annoncé que les pluies se poursuivront encore pour quelques jours.

Il a donc exhorté les populations à une vigilance accrue. Un comité de crise a été mis en place, nous ont rassuré les services de communication de la mairie de Grand-Bassam.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.