Seychelles: Le leader de Lalyans Seselwa, candidat potentiel à la présidentielle, revient aux Seychelles après une chirurgie à l'étranger

Le dirigeant de "Lalyans Seselwa", un parti de l'opposition aux Seychelles, se dit en forme et prêt à reprendre son travail politique après avoir été opéré le 7 octobre au Sri Lanka.

M. Pillay, qui est rentré dans le pays mercredi matin, a déclaré qu'il devait se rendre de toute urgence au Sri Lanka pour des soins spécialisés.

«J'ai été admis à l'hôpital Hemas pour l'opération chirurgicale consistant à insérer un double stimulateur cardiaque, cette procédure ne pouvant être effectuée aux Seychelles. Tout s'est bien passé et les médecins m'ont donné leur feu vert ", a-t-il déclaré à la SNA.

Des inquiétudes concernant son état de santé ont été soulevées à la suite de l'annulation de la réunion de Lalyans Seselwa prévue le 5 octobre dans la région centrale, évoquant le voyage urgent de M. Pillay à l'étranger. M. Pillay a exprimé l'intention de son parti de contester les élections présidentielles de l'année prochaine et son désir de se porter candidat pour la candidature de Lalyans Seselwa.

M. Pillay a assuré à ses partisans qu'il était apte à s'acquitter des tâches du parti et qu'il reprendrait le travail dans les meilleurs délais.

«J'ai eu sept jours pour récupérer et j'ai été gardé en observation pendant deux jours. Mes médecins étaient satisfaits de mes progrès et je me battais bien. Je suis très fort et la chirurgie signifie que mon état s'est grandement amélioré », a-t-il déclaré.

La réunion se tiendra maintenant le 9 novembre.

«Je reprends mes activités politiques. Nous aurons notre réunion régionale pour définir nos plans et activités pour 2020 au début du mois de novembre et nous prévoyons également de tenir notre convention plus tard dans l'année », a déclaré M. Pillay.

M. Pillay, 70 ans, a formé Lalyans Seselwa en 2015 pour disputer les élections présidentielles. Son parti a ensuite rejoint la principale coalition d'opposition, Linyon Demokratik Seselwa (LDS), pour participer aux élections législatives. LDS a remporté la majorité des sièges - 19 sur 33 - plaçant les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, dans une position de cohabitation puisque la législature et la présidence provenaient de différents partis.

M. Pillay a été élu membre de l'Assemblée nationale du district occidental d'Anse Boileau aux élections législatives de 2016. Il est également devenu président de l'Assemblée nationale, mais a démissionné du parti de coalition en 2018.

Il a maintes fois réfuté les rumeurs concernant sa mauvaise santé. Dans une interview avec la SNA en mai, après son hospitalisation, M. Pillay a qualifié les rumeurs de "campagne silencieuse".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.