Cameroun: Bandja-Bafang - Circulation perturbée

L'affaissement mercredi, 16 octobre 2019, d'un pan de ce tronçon de la nationale N°5, impacte sur les déplacements des populations entre Douala et Bafoussam.

La circulation routière est compliquée depuis mercredi, 16 octobre 2019 pour les usagers qui empruntent le tronçon Bandja- Bafang. Ceci, suite à l'affaissement de la chaussée au niveau du PK 7+850 de ce trajet, plus précisément au lieudit entrée lycée technique de Batcho-Banka. Cet incident qui s'est produit vers 4h à la suite des fortes averses, a occasionné l'effondrement de la batterie de buse métallique diamètre située précisément à cet endroit. C'est un balisage effectué principalement avec des herbes qui permet de circonscrire la zone accidentée. Les curieux qui accourent sur les lieux, observent un goudron fissuré, lézardé.

Les autorités locales, sous la conduite du délégué régional des Travaux publics, ont promptement réagi en aménageant une déviation de 1 500 mètres pour fluidifier la circulation. Mais, cette piste provisoire est limitée à la circulation des petits véhicules. Le préfet du département du Haut-Nkam par prudence, y a interdit la circulation des véhicules supérieurs à 17 tonnes, conviant les véhicules qui parcourent la nationale N°5, à emprunter l'axe Melong- Santchou-Dschang.

D'après Elie Mba, délégué régional des Travaux publics pour l'Ouest, cette route qui est sous contrat d'entretien confortatif par la société Edge, sera vite réhabilitée. « Nous avons travaillé sur une solution technique définitive et proposons le remplacement de la buse défectueuse par un dalot double de 2 fois 2 voies fois 1,5. Ce qui sera rapidement réalisé », précise ce dernier. L'entreprise Edge qui est sur le terrain est déjà à pied d'oeuvre pour remettre cet endroit accidenté en bon état de circulation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.