Cote d'Ivoire: Meeting du PDCI à Yamoussoukro/Kamagaté Brahima - "Jusqu'à 100 mille personnes attendues sans le Rhdp"

Le jeudi 17 octobre 2019, à l'occasion d'une conférence de presse au siège du Pdci-Rda à Abidjan - Cocody, relative aux préparatifs des journées politiques du parti prévues les vendredi 18 octobre 2019 et samedi 19 octobre 2019 à Youmoussoukro, Kamagaté Brahima, président du Comité d'organisation, a fait savoir que son parti ne dispute le V Baoulé avec aucune autre formation politique.

«Nous n'avons pas de lutte à mener avec quelqu'un. Nous ne courrons pas. Nous ne faisons pas de concurrence avec qui que ce soit. Le Pdci a son programme qu'il déroule», a répondu Kamagaté Brahima à un journaliste qui voulait savoir si l'organisation de ces journées politiques à Yamoussoukro, qui interviennent quelques jours après la visite d'État du Président de la République Alassane Ouattara dans le N'Zi (du 25 au 28 septembre 2019) et le séminaire des coordinateurs régionaux du Rhdp à Yamoussoukro (du 11 au 12 octobre 2019), constituait le début d'une bataille pour le contrôle du "V" Baoulé.

« J'ai bien dit dans mon propos liminaire que le 18 octobre de chaque année marque la date anniversaire de la naissance du Président Félix Houphouët-Boigny. Un anniversaire qui a toujours été fêté par le Pdci. Cette édition de 2019, tombe certainement à un moment où il y a beaucoup d'activités dans la zone (le "V" Baoulé. Ndlr).

Le chef de l'État était là-bas, nous ne sommes pas dépositaires de l'agenda de la République. Le Rhdp y était aussi, nous ne sommes pas, non-plus, dépositaires de l'agenda de ce parti.

Je pense que le Pdci avait déjà annoncé la tenue de ses activités à cette date-là à Yamoussoukro, bien-avant la tenue de toutes les activités que vous avez citées », a renchéri celui qui occupe les fonctions de Secrétaire Exécutif du Pdci-Rda, chargé de la jeunesse. Il assure également l'intérim d'Akossi Bendjo Noël, à la tête du Secrétariat exécutif chargé de la mobilisation et de l'organisation.

«Entre 50 000 et 100 000 personnes attendues au meeting (... ) Le Rhdp, pas invité »

Kamagaté Brahima a indiqué qu'un meeting en hommage à Houphouët-Boigny et au président du Pdci Rda Henri Kona Bédié, le samedi 19 octobre 2019, à la place Jean-Paul 2 de la ville, marquera la fin des festivités de ces journées commémoratives. Un meeting pour lequel le Pco annonce environ 100 000 personnes.

Le clou de ces manifestations sera le giga meeting d'hommage au Président Félix Houphouët-Boigny. Pour ce grand rassemblement, nous attendons entre 50 000 et 100 000 personnes», a-t-il fait savoir.

Il a assuré les militants et tous ceux qui effectueront le déplacement de Yamoussoukro, de ce que la sécurité sera garantie. Kamagaté Brahima a annoncé la présence de nombreux diplomates étrangers au meeting de clôture.

Les partis politiques et mouvements membres de la plateforme du Pdci-Rda (Coalition pour la démocratie, la réconciliation "Cdrp"), d'autres partis de l'opposition comme la coalition Eds (Ensemble pour la démocrate et la paix) », sont également annoncés.

Il a annoncé une intervention du Dr Assoa Adou, Secrétaire général du Fpi pro-Gbagbo, lors du meeting. «C'est vrai, le Président Houphouët-Bpigny est un homme de paix, de pardon, d'unité et qui prône la réconciliation, mais, le Rhdp ne fait pas partie de nos invités.

Le Pdci est sorti de cette alliance. Et tout le monde est témoin de ce qui s'est passé», a-t-il répondu à un journaliste qui demandait si le Rhdp serait invité, au nom des idéaux de paix qui ont, selon ses mots, caractérisé Félix Houphouët-Boigny.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.