Angola: L'Exécutif veut un bon environnement numérique, dit le ministre des Télécommunications

Luanda — Le Gouvernement angolais tient à investir dans les infrastructures et dans l'implantation d'un environnement numérique dans les relations entre les entreprises, les Etats et les consommateurs, a fait savoir jeudi, à Luanda, le ministre des Télécommunications et des Technologies de l'Information.

Intervenant à l'ouverture d'un Séminaire sur le Règlement, parrainé par l'Association Internationale des Communications d'Expression Portugaise (AICEP), José Carvalho de Rocha a souligné que le projet du gouvernement visait à poser les supports, étendre les services sur tout le territoire national et ouvrir le marché aux nouveaux opérateurs, indépendamment du lieu où qu'ils soient, pour le bien-être des citoyens.

Un autre défi à relever par le Gouvernement consiste à mettre en place un climat de plus en plus numérique entre les entreprises et les Etats, et notamment dans les relations avec les consommateurs, a-t-il dit, affirmant que cela exigerait un dialogue profond et une étude de règlement.

« Les Etats de cette Association devraient joindre les synergies pour rapprocher davantage les peuples, mais aussi prêter des services de qualité aux citoyens », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le président de la Direction de l'AICEP, José Caboz Santana, a mis l'accent sur la nécessité de créer des marchés ouverts et compétitifs pour sauvegarder les intérêts des consommateurs.

D'après José Santana, la transformation numérique apporte de nouveaux défis, en termes de processus, de position à assumer, de genre d'affaires que les opérateurs de postes, de télécommunications, de programmes de télévision et de médias devraient relever avec confiance, afin de s'adapter à ce monde nouveau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.