Angola: L'immortelle Barbara Cassin s'en prend au "global English"

Neuvième femme seulement accueillie à l'Académie française depuis sa création en 1635, la philosophe et philologue Barbara Cassin a profité jeudi de son discours inaugural sous la Coupole pour fustiger le "global English" et plaider pour le plurilinguisme.

"Nous voulons contribuer à fabriquer une Europe résistante, qui refuse de s'en tenir à cette non-langue de pure communication qu'est le global English, dont les principales œuvres sont les dossiers de demandes de subvention, ces +soumissions+ que classeront des +experts à haut niveau+", a affirmé la nouvelle académicienne dans le discours d'éloge à son prédécesseur, le musicologue et musicien Philippe Beaussant.

"Nous refusons que nos langues, celles que nous parlons, le français, l'anglais lui-même (celui de Shakespeare, d'Emily Dickinson ou de Churchill), deviennent de simples dialectes, à parler chez soi", a poursuivi l'auteure de "l'éloge de la traduction".

Résumant sa pensée, elle a lancé: "Ni globish ni nationalisme".

Polyglotte, l'helléniste Barbara Cassin, revêtue de son habit vert (dessiné par la maison Patou) et portant fièrement son épée lumineuse, qu'on croirait sortie de la saga Star Wars, ne mâche pas ses mots quand il s'agit de défendre toutes les langues.

Sur son épée high-tech, s'affichent en lettres lumineuses sa devise empruntée au sémiologue Jacques Derrida: "Plus d'une langue".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.