Cameroun: Le Moungo a accueilli son nouveau préfet

Yves Bertrand Noël Ndjana est aux commandes depuis hier, 16 octobre 2019.

Les populations du département du Moungo ont chaleureusement accueilli le nouveau préfet de cette unité administrative hier. Des treize arrondissements, elles ont déferlé à la place des fêtes de Nkongsamba pour être témoins de la passation de commandement entre le préfet sortant, Irénée Galim Ngong et le préfet entrant, Yves Bertrand Noël Ndjana. En dehors des populations du Moungo, une forte élite du département de la Lekie, à la tête de laquelle on pouvait reconnaître le ministre chargé de mission à la présidence de la République, Benoît Ndong Soumhet, et l'ancien gouverneur Jules Marcellin Njaga, a pris place à tribune. Une forte délégation du Faro-et-Deo conduite par l'ancien gouverneur, Gambo Haman, s'est également mobilisée.

C'est en présence de cet impressionnant parterre de personnalités que Nkongsamba a fait ses adieux à l'ancien préfet. Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Nkongsamba, Dr Basile Kollo, s'est acquitté de ce devoir de gratitude au nom de l'ensemble des populations. Il a également souhaité une chaleureuse bienvenue au préfet entrant, sous le regard bienveillant du gouverneur de région du Littoral. Samuel Dieudonné Ivaha Diboua qui a présidé la cérémonie, a rendu hommage au préfet sortant et a rappelé au nouveau patron du département les attributions d'une autorité administrative. Le Moungo, département stratégique, bassin de production agricole, creuset de l'intégration nationale, devra vibrer en phase avec le contexte de l'heure, a rappelé le gouverneur au nouveau préfet.

Yves Bertrand Noël Ndjana devra veiller sur la sécurité des personnes et des biens. La promotion économique du Moungo, la lutte contre la corruption, le vivre-ensemble harmonieux. Le nouveau préfet a du métier et saura rapidement s'adapter aux exigences de sa nouvelle charge. Avant sa nomination dans le Moungo, Yves Bertrand Noël Ndjana était le préfet du Faro-et- Deo dans l'Adamoua. Cet administrateur civil principal, né le 12 décembre 1976, à Monatélé dans le département de la Lékié, région du Centre, est de la promotion 2007- 2009 de l'Enam. Titulaire d'un DEA en philosophie, le nouveau préfet a déjà eu à se frotter aux dossiers au Minat comme cadre d'appui au début de sa carrière, mais surtout comme sous-préfet dans les arrondissements de Doumé et de Tonga. Marié et père de quatre enfants, il devra accompagner le processus de mise en oeuvre de la décentralisation dans le Moungo. Pour cela, il aura besoin l'encadrement et de la collaboration du gouverneur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.