Sénégal: Décentralisation et territorialisation des politiques publiques - Macky instaure une «journée nationale» chaque 10 octobre

18 Octobre 2019

Une « Journée nationale de la Décentralisation » le 10 octobre de chaque année et la tenue prochaine d'un Conseil Présidentiel sur la décentralisation : voilà ce que Macky Sall a instauré en Conseil des ministres tenu mercredi dernier, dans la foulée de sa rencontre avec les maires et les présidents de Conseil départemental. La problématique de la mobilité urbaine a été également au centre des préoccupations de la réunion hebdomadaire de l'attelage gouvernemental.

Présidant la réunion du Conseil des Ministres du mercredi 16 octobre 2019, tenu au Palais de République, le Chef de l'Etat a abordé avec un ton particulier sa rencontre du jeudi 10 octobre 2019, avec les maires et les présidents de Conseil départemental « en vue de consolider, dans l'équité et la solidarité, un Sénégal de prospérité et de progrès ».

Le Président de la République a marqué, devant l'équipe gouvernementale, « sa ferme volonté de renforcer notre processus de décentralisation et la territorialisation des politiques publiques conformément à sa vision d'un Sénégal Emergent ». A cet égard, Macky Sall a salué la mobilisation et l'engagement des élus locaux avant de demander au ministre chargé des collectivités territoriales d'examiner, dans les meilleurs délais, le Mémorandum des élus locaux présenté lors de cette rencontre et à lui faire des propositions opérationnelles en relation avec tous les acteurs territoriaux.

Dans la foulée, le Président de la République a invité, selon le communiqué du Conseil des ministres, les ministres concernés « à élargir, à toutes les communes du Sénégal, le Programme d'Appui aux Communes et Agglomérations du Sénégal (Pacasen). Il a par ailleurs informé du portage du Pacasen rural par le Pndl, et exhorté le ministre des Collectivités territoriales à veiller à la validation rapide du Plan national d'Aménagement du Territoire ». Dans le même élan, le Chef de l'Etat a décidé d'instaurer le 10 octobre de chaque année, « Journée nationale de la Décentralisation », et annoncé la tenue prochaine d'un Conseil Présidentiel sur la Décentralisation.

AMELIORATION DE LA MOBILITE URBAINE

L'amélioration de la mobilité urbaine dans les grandes agglomérations a été aussi au centre des préoccupations de Macky Sall lors de ce Conseil des ministres. Aussi a-t-il demandé au ministre des Infrastructures routières, des transports terrestres et du désenclavement, selon le texte officiel, «d'intensifier la mise en œuvre des programmes et projets prioritaires visant la modernisation des systèmes de transport et l'amélioration notable de la mobilité urbaine et péri-urbaine ».

Le Chef de l'Etat, a notamment, insisté sur la nécessité de déployer une stratégie intégrée de promotion du transport multimodal, avec l'exploitation du Train Express Régional (Ter) et le démarrage du projet Bus Rapid Transit (Brt) dont il lancera les travaux, le 28 octobre 2019. Le Président Macky Sall a également indiqué au ministre des Transports terrestres, « l'impératif de veiller à la situation de la Société nationale « Dakar Dem Dik » ; ainsi que sur le fonctionnement du Petit Train de Banlieue (Ptb) ».

GESTION ET SUIVI DES AFFAIRES INTERIEURES

Evoquant la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Président de la République a également invité le Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation « à veiller à la situation académique et sociale dans les universités publiques, notamment au niveau des universités Gaston Berger de Saint-Louis, Alioune Diop de Bambey et Assane Seck de Ziguinchor ». Au titre du suivi de la Coopération et des Partenariats, le Président de la République a instruit par contre les ministres impliqués « à prendre toutes les dispositions urgentes pour accélérer la réalisation du projet de Port du Futur multifonction à Ndayane, adossé à une Zone économique spéciale, qui sera développé par Dubaï Port Word (DP World). Il a ainsi demandé au Ministre des Finances et du Budget (MFB) d'engager toutes les diligences nécessaires à la mise à disposition effective de l'assiette foncière intégrale requise par le développeur ».

Revenant enfin sur la préparation de la session budgétaire, Macky Sall a fait part aux membres du Gouvernement, après l'adoption du projet de loi des finances pour l'année 2020, d'assurer une bonne participation à la session budgétaire de l'Assemblée nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.