Congo-Kinshasa: Le projet du Budget 2020 à un pas de l'Assemblée nationale

Le Gouvernement Ilunga Ilunkamba s'attèle à déposer le projet du Budget 2020 à l'Assemblée Nationale, avant la fin de ce mois d'octobre. Les membres du Comité de conjoncture économique, sous l'autorité du Premier ministre, ont mis la dernière main sur ce projet du Budget ce jeudi 17 octobre à la Primature, avant de le soumettre au conseil des Ministres de ce vendredi pour adoption et le déposer par après à la chambre basse du Parlement. La réunion du Comité de Conjoncture Economique du Gouvernement présidé par Sylvestre Ilunga a examiné aussi la situation du cadre macro économique présentée par la Ministre du Plan, Elysée Munembwe.

Ce cadre est jugé stable, a laissé entendre le Vice-premier ministre en charge du Budget, Jean Baudouin Mayo. Il a précisé qu'avec les efforts du gouvernement, cette stabilité va s'observer jusqu'à la fin de cette année 2019.

Un autre dossier présenté par le Ministre d'Etat au Commerce Extérieur, Jean- Lucien Bussa, c'est la politique du gouvernement sur l'amélioration des conditions d'exportations aux postes frontaliers de l'Est de la RDC. Ce projet nécessite la quotepart financière du Gouvernement pour son aboutissement, souligne le porte-parole de cette réunion, Jean Baudouin Mayo.

Toutefois, ce projet avance normalement. La Ministre de la Fonction Publique Yolande Ebongo Bosongo a été encouragée à poursuivre les discussions avec l'intersyndicale Nationale de la Fonction Publique pour arriver à un accord sur l'amélioration des conditions socioprofessionnelles des Agents et Fonctionnaires de l'Etat. Le chef du Gouvernement a donné des orientations fermes à l'évolution de chaque dossier présenté avant de soumettre tous les dossiers traités au Conseil des ministres de ce vendredi.

A noter que la réunion du Comité de conjoncture économique a pour objectif d'apprécier le cadre macro économique et les indicateurs du taux de change et des prix des produits sur les marchés. Il convient de noter que la réunion de conjoncture économique, prévue tous les mardis, s'est exceptionnellement tenue ce jeudi en raison de l'agenda fort chargée du Premier ministre.

Au cœur de la coopération

Ce dernier a également échangé, toujours hier à la Primature, avec l'envoyé Spécial du Secrétaire Général des Pays des Grands Lacs, M. HUANG XIA. Pour ce haut fonctionnaire de l'ONU, une coopération entre les pays de la région des Grands Lacs doit se mettre en place et surtout s'inscrire dans la logique politique et économique pour le développement de cette région.

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a formulé des recommandations claires et pertinentes à cet émissaire qui a promis de les partager avec d'autres hauts cadres des Nations Unies.

Relance du secteur Agricole

Dans la soirée du mercredi 16 octobre dernier, le chef de l'exécutif a eu des échanges avec la délégation de Polaris Group des Emirats, conduite par docteur Arch Khaled Sadek. Ce consortium propose d'appuyer le Gouvernement congolais dans la relance du secteur Agricole et la construction et la modernisation des Infrastructures de base.

Cette délégation de Polaris Group des Emirats a dit au Premier ministre sa disponibilité à financer entièrement quelques projets dans ces domaines. Elle lui a aussi présenté les termes de ce partenariat qui laissent à la RDC la responsabilité de choisir les projets prioritaires à financer. Arch Kahaled Sadek, porte-parole de la délégation de Polaris Group des Emirats, a remercié Ilunga Ilunkamba, pour sa vision axée sur le développement à la base, qui fait de l'agriculture l'un des secteurs clé pour mettre fin à la pauvreté au pays.

Polaris Group des Emirats est un consortium piloté par le Sultan d'Aboudabi. Il regroupe en son sein cinq pays notamment, les Etats-Unis, l'Italie, la Roumanie, l'Egypte et les Emirats arabes unis, et travaille en partenariat avec quelques hommes d'affaires congolais. A ce jour, Polaris Group des Emirats apporte également son soutien à d'autres pays d'Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.