Congo-Kinshasa: Lutte contre la pauvreté - Julien Paluku énumère les mesures qui seront mises en œuvre pour le financement des PME et PMI par le FPI

Le programme accéléré de lutte contre la pauvreté et les inégalités lancé par Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, est pris au sérieux par Julien Paluku Kahongya, Ministre de l'Industrie.

Ce programme qui vise à sortir de la pauvreté 20 millions de Congolais vivant en milieu rural et périurbain dans les 145 territoires de la RDC doit être matérialisé. Au ministère de l'industrie, ce programme mérite un appui substantiel pour sa matérialisation. Au point de presse qu'il animé hier, jeudi 17 octobre 2019, Paluku Kahongya a axé sa communication sur deux points essentiels. Notamment, la politique industrielle de la RDC ou plus exactement ce qu'il compte pour définir la politique industrielle de la RDC, d'abord et, ensuite, les mesures qui seront mises en œuvre pour le financement des PME et PMI par le Fonds de Promotion de l'Industrie. Il a souligné que pour les jeunes et les femmes, le président Félix Tshisekedi va faire lever les Fonds à la Bad pour la garantie.

Sublime et pragmatique, devant un partenaire de journalistes, julien Paluku a focalisé son exposé sur deux problématiques essentielles qui vont faire en sorte que le programme du chef de l'Etat soit matérialisé. D'abord, il s'agit de la finalisation du Document de politique industrielle de la RDC. A ce sujet, il a pris l'engagement de finaliser le document de politique industrielle de la RDC et de le faire valider au Conseil des ministres. C'est en vue de sa mise en œuvre, dit-il, qui passera par la production du nouveau schéma d'industrialisation de la RDC.

Au deuxième plan, il tient mordicus au lancement des préparatifs du nouveau Schéma d'industrialisation de la RDC. Il n'aménage pas son temps. Pour lui, dès que le document est validé, il lance immédiatement les travaux préparatoires du nouveau schéma d'industrialisation de la RDC.

Le second volet de son intervention concerne le financement des PME et PMI par le fonds de promotion de l'Industrie. Ici, il a indiqué que le FPI a pour objet la promotion de l'Industrie locale en vue de l'autonomie de l'appareil de production du pays vis-à- vis de l'extérieur. Tout en veillant à l'équilibre industriel au plan national. "Le FPI sera mis à contribution en tant qu'instrument en appui du développement industriel. Evoquant la création d'une nouvelle classe moyenne d'entrepreneurs congolais ayant pour vocation de devenir les capitaines de l'industrie, en d'autres termes, les millionnaires selon la volonté du Chef de l'Etat, Julien Paluku Kahongya, a énuméré huit importantes mesures incitatives. D'abord, en raison de leur caractère promotionnel, les Financement du Fonds de Promotion de l'Industrie destinés à l'investissement seront désormais accordés à un taux d'intérêt maximum de 6% pour toutes les entreprises. Ensuite, spécialement pour les projets d'entreprises des jeunes et des femmes entrepreneurs seront financés à 4%.

S'agissant de la garantie, Son Excellence Monsieur le Président de la République est en négociation avec la BAD pour lever les fonds en vue de constituer un Fonds de Garantie à l'effet de faciliter l'accès des PME aux crédits du secteur bancaire. Le Portefeuille du FPI, a dit le Ministre, est caractérisé par une immobilisation importante des ressources de plus de 150 millions d'USD d'impayés qui empêche le recyclage de ce volume des ressources pour financer le développement industriel du pays : le ministre a déclaré que cet argent doit être recouvré. "Le FPI est exhorté à privilégier une approche de règlement à l'amiable et ou de restructuration des sociétés en difficultés. Si toutefois, cette approche s'avèrerait improductive, le FPI n'aura pas d'autres choix que de recourir au recouvrement forcé", a soutenu le Ministre de l'Industrie.

"J'invite les opérateurs économiques bénéficiaires des financements du FPI de se mettre en règle : c'est un devoir citoyen. Les ressources de la taxe de Promotion de l'Industrie (TPI) sont issues d'une parafiscalité supportée in fine par la population. Il faut donc que ces ressources servent à créer : les emplois, les revenus et l'accroissement de la fiscalité intérieure. "Sur instruction du Chef de l'Etat, le FPI doit privilégier les projets émanant du secteur privé et ou public avec des incidences socio- économiques certaines ", rassure Julien Paluku.

A en croire le Ministre de l'Industrie, il ne doit agir en aucun cas des crédits de caractère politique. Toute interférence de politique de nature à dévier les interventions du FPI de son Mandat tel que décliné dans le décret n°09/64 du 03 décembre 2009 fixant les statuts d'un établissement public dénommé "Fonds de Promotion de l'Industrie", en sigle FPI est proscrite. Pour le ministre, conformément à ce mandat, une attention particulière sera aussi accordée aux infrastructures structurantes afin de créer les conditions de pré-viabilisation et de viabilisation à même de favoriser un développement industriel inclusif.

Toutes les entreprises assujetties à la FPI quel que soit leur secteur d'appartenance doivent s'acquitter de celle-ci.

Il a, enfin, lancé un appel aux jeunes gens et femmes de faire leur demande pour créer une entreprise et de créer des associations pour la rue. Que fasse une entreprise le Président de la République assure leur garantir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.