Madagascar: ASIEF / Championnat national - "Le règlement s'applique à tout le monde" dixit John Love

C'est la dernière ligne droite au Championnat national de l'ASIEF à Antsiranana.

Depuis l'année dernière, l'équipe organisatrice de l'évènement dirigée par John Love reste intransigeant quant au respect des règlements. L'annulation de la finale du rugby masculin résulte du non-respect de la part de l'équipe de la Fonction publique. Qualifiée pour la finale, l'équipe de la FOP a aligné sept joueurs licenciés si le règlement n'autorise qu'un seul. " Comme il s'agit de sport d'entretien, nous donnons une chance à toutes les équipes. Le règlement c'est le règlement et il s'applique à tous" a souligné le président de l'ASIEF, John Love. « Toujours dans cette histoire de mercenaires, une joueuse de basket du ministère des Finances n'est pas fonctionnaire, ce qui est contraire à l'idée de mercenariat.

Nous voulons un jeu franc et c'est pour cette raison que nous avons pris cette initiative. Nous vérifions les identités de tous les participants. " a-t-il continué. Les compétitions abordent toutes la phase finale actuellement. Le ministère de l'Environnement cartonne en tennis de table. 50 participants de sept ministères ont participé au tournoi de karate. Il s'agit des ministères de la Justice, de la Jeunesse et des Sports, de la Santé publique, de l'Environnement, des Transports et de la Météorologie, de l'Université de Mahajanga et de la Région Analanjrofo. En boxe, c'est la Jirama qui a pris la première place. En volley-ball, les demi-finales se disputeront ce jour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.