Afrique: Italie - La VAR pour lutter contre les comportements racistes ?

Blaise Matuidi, Kalidou Koulibaly, Moise Kean, Tiémoué Bakayoko et tout récemment Romelu Lukaku, les comportements racistes sont devenus une habitude dans le championnat italien au point de ternir l'image de la Serie A. pour le président de la Fédération italienne de football, c'en est trop. Ce dernier compte prendre toutes les dispositions pour mettre un terme à cette situation.

Ainsi donc, pour identifier les fauteurs de troubles, Gabriele Gravina songe à utiliser la VAR.

« Nous pouvons utiliser le système du VAR contre les cris racistes. Je me fiche du nombre de chants, ou de savoir s'ils sont clairement audibles ou pas. Qu'ils soient causés par un, deux ou dix personnes, il faut que nous intervenions. Les clubs peuvent identifier les responsables, grâce à la technologie. Ne baissons pas la garde », a-t-il indiqué dans des propos rapportés par les agences de presse Reuters et Ansa.

M. Gravina n'a toutefois pas étayé son propos sur la façon dont un tel système pourrait être utilisé. A noter que la VAR ne permet pas aux arbitres et aux délégués d'observer ce qui se passe en tribunes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.