Cameroun: Semaine culturelle - La Corée du Sud s'expose

Une exposition de broderie traditionnelle a réuni de nombreux visiteurs au Musée national mardi, 15 octobre 2019 à Yaoundé.

La deuxième journée de la semaine culturelle de Corée du Sud a été marquée mardi, 15 octobre 2019 par une exposition de broderie traditionnelle. Cette activité conjointe des femmes coréennes et camerounaises s'est déroulée au Musée national à Yaoundé. En vitrine : des nappes, napperons, tabliers, draps, serviettes, coussins, et des vêtements, entre autres. Tous faits à la main. « Dans cette exposition, les prix sont fonction de l'article, de la matière et du design », a expliqué l'une des brodeuses, Emilienne Engouing.

La broderie est donc tout un art. En Corée du Sud par exemple, les femmes la pratiquent depuis des lustres. Le Cameroun et la Corée du Sud ont ainsi des similitudes. Ce qui a d'ailleurs motivé l'ambassadeur de la République de Corée, Bok-Ryeol Rhiou, à intégrer cette exposition conjointe dans la semaine culturelle de son pays. « J'étais moi-même descendue à Ayos pour découvrir le du centre de formation en broderie. Et j'ai constaté que nous avons beaucoup de choses en commun. C'est pour cela que j'ai mis sur pied cette exposition pour qu'ensemble, on expose notre savoir-faire. C'est un travail qui contribue largement à l'économie nationale », a-t-elle mentionné.

Cette initiative de l'ambassadeur Bok-Ryeol Rhiou n'a pas laissé indifférents les ministres de la culture, Bidoung Mkpatt, du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona, des Petites et moyennes entreprises, Achille Bassilekin III, et la ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, Marie Thérèse Abena Ondoa représentée à la cérémonie, ainsi que le directeur du Musée, Raymond Assombang.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.