Cameroun: Entrepreneuriat jeunes - Les incubateurs de Douala en vitrine

L'ingéniosité et la créativité de nombreux jeunes appréciées hier par le ministre des PME et l'ambassadeur de France au Cameroun.

En matière d'entrepreneuriat, le Cameroun peut compter sur les jeunes de sa capitale économique. Démonstration a été faite ce 17 octobre lors de la visite du centre d'incubation des entreprises de l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec) par le ministre des Petites et moyennes Entreprises, de l'Economie sociale et de l'Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III, et de l'ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou.

Près d'une dizaine de jeunes incubés de l'Essec ont exposé leur savoirfaire. La transformation des produits agropastoraux, les finances, sont autant de domaines explorés par ces jeunes à travers le centre d'incubation des entreprises de l'Essec. « Nous avons déjà recouvré 80 millions de F auprès des créanciers de nos partenaires. Ceci grâce à l'accompagnement technique et financier du centre d'incubation de l'Essec», a témoigné Crys Ondoa Onana, promoteur d'une entreprise. « Ceci est une indication non seulement de la créativité de nos jeunes mais surtout de ce que nous devons continuer à faire comme efforts pour accompagner nos jeunes et leur permettre de développer de nouvelles opportunités », a fait savoir Achille Bassilekin III.

L'ambassadeur de France s'est dit impressionné par ce qu'il a vu. « La France est là pour soutenir la jeunesse camerounaise», a indiqué Christophe Guilhou. Le ministre Achille Bassilekin III et l'ambassadeur Christophe Guilhou ont également visité un centre d'incubateur privé. « Notre travail c'est de permettre aux jeunes qui s'intéressent à la technologie de transformer leurs idées en réalité afin de contribuer au développement de notre pays », a affirmé le président de Kamertech, Steve Tchoumba. L'ambassadeur Christophe Guilhou a exhorté les jeunes incubés à travailler davantage dans les projets de ville durable, en prélude au sommet sur cette thématique prévu en France en juin prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.