Ile Maurice: Synthèse des discours d'hier - Pravind Jugnauth cible davantage le MMM

La rhétorique a un peu changé. Il est plus virulent contre Paul Bérenger, alors qu'avant il ne s'attaquait quasiment qu'à Navin Ramgoolam dans ses précédents discours.

Sortie marathon pour Pravind Jugnauth dans trois circonscriptions de la capitale hier, jeudi 17 octobre, après avoir été dans son fief du n°8. Le Premier ministre a critiqué Paul Bérenger sur l'après élections. «Ou trouv Paul Bérenger vinn Premie minis ? Li pe koz apre éleksion. Zot pe panse mont kadadak, apre éleksion. Pas pou mont kadadak ar nou. Ou trouvesa parti la kinn vini zordi ?», Pravind Jugnauth était présent à la Tour-Koenig, à la rue St Denis et à Plaine-Verte.

Mais même s'il critique le MMM de Paul Bérenger, il souhaite débaucher des Mauves. Pravind Jugnauth a lancé un appel aux militants pour ne pas «koupé transé». «C'est ici au MSM, que réside le vrai militantisme. Rejoignez notre équipe, travaillons ensemble. Get kot sa parti la ine tomber. Get kinn reste, so tifi, so zan, so matante. Tou sa kantite soldat militant ou pou kontinyé. Mars lot coaltar.»

Mais que serait un discours sans s'en prendre à son prédécesseur ? Du pain sans beurre. Pire, du pain sans farine ! Le chef du gouvernement a rappelé les frasques de Navin Ramgoolam, tout en fustigeant Rama Sithanen comme ministre des Finances, à l'époque. Pravind Jugnauth souligne que Rs 300 millions ont été investies au n°1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest - Port-Louis Ouest). Au n°2 (Port-Louis sud et centre), Pravind Jugnauth a salué le sacrifice de Roubina Jadoo-Jaunbocus, qui n'est pas candidate, pour une question de principe. «Akoz enn rapor inn sit so non. Linn al lakour. Me pa ankor gagn zizman.»

Ciblant le leader de l'Alliance Nationale, Pravind Jugnauth a cité ses coffres et aussi le contrat Dufry/Frydu, pour lequel, selon le PM, Nandanee Soornack touchait des commissions de Rs 80 millions. «Mo met au défi ou koné kinn ekrir dan kontra la. Lin dir li ena relasion. , Mo pe dir li en publik. Si li oule pourswiv mwa. Mo ena prev.»

À Plaine-Verte (n°3), il a annoncé la construction d'un Multipurpose complex et gymnase au coût d'environ Rs 100 millions. Pravind Jugnauth a réitéré ses promesses, soit une révision du salaire minimal en janvier, la pension à Rs 9 000 en novembre et 10 000 emplois aux jeunes dans la fonction publique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.