Ile Maurice: L'ADSU ouvre le feu face à une foule hostile à Cité Beau-Séjour

La situation aurait pu dégénérer. Des policiers de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la division ouest ont été menacés par une foule hostile, mercredi 16 octobre, alors qu'ils procédaient à une arrestation. Ils n'ont eu d'autre choix que d'utiliser du gaz lacrymogène et tirer un coup de feu pour disperser la foule. De la drogue synthétique, du cannabis et une somme de Rs 600 ont été retrouvés chez Jean Luc Ivans Vieillesse, 33 ans.

Il était 18 h 15, mercredi après-midi, lorsque cette équipe de l'ADSU, menée par l'inspecteur Doobaree, a donné l'assaut au domicile de Jean Luc Ivans Vieillesse. Selon des informations obtenues par les enquêteurs, ce trentenaire s'adonnerait à la vente de drogue. Après des heures de surveillance, la maison d'Ivans Vieillesse a été perquisitionnée.

L'ADSU y a saisi 48 doses de drogue synthétique, 15,86 grammes de cannabis, 55,4 grammes de drogue synthétique dans un pot. Une somme de Rs 600, soupçonnée de provenir de la vente de cette drogue, a aussi été découverte. Entre-temps une foule hostile s'était massée devant la maison du suspect, au moment où les officiers tentaient de l'embarquer dans le véhicule de la police.

Rebellion

La mère d'Ivans Vieillesse, Cindy Victoire, et sa sœur Marie Mary Joyce Vieillesse, 25 ans, ont vociféré contre les policiers présents. Et elles faisaient obstruction à l'arrestation du suspect. D'autres badauds étaient munis de barres de fer et de gourdins. Un des cousins d'Ivans Vieillesse, armé d'un sabre, menaçait d'attaquer les enquêteurs. C'est ainsi que l'inspecteur Azor a fait usage d'une bombe de gaz lacrymogène pour faire reculer ces personnes.

Mais cette tentative de l'ADSU n'a guère effrayé les personnes sur place. Un policier a finalement tiré un coup de feu en l'air. Le cousin d'Ivans Vieillesse a alors jeté le sabre qu'il tenait à la main et a pris la fuite. La foule s'est alors dispersée.

Dans la soirée, un officier de la brigade anti-drogue a porté plainte pour rébellion au poste de police de Bambous. Le pistolet utilisé, la douille vide et le sabre ont été remis aux policiers de Bambous pour les besoins de l'enquête. Cindy Victoire et Mary Joyce Vieillesse, qui travaille comme directrice d'un commerce à La Preneuse, se sont constituées prisonnières au bureau de l'ADSU de Rose Hill, vers 21 heures, le même jour.

Les deux femmes ont été présentées devant le tribunal de Bambous, hier matin, sous une accusation provisoire d'avoir fait obstruction à la police. Ivans Vieillesse est lui accusé provisoirement de trafic de drogue. Les trois accusés sont représentés par Me Sanjeev Teeluckdharry, assisté de Mes Germain Wong et Neeven Moonesamy.

Me Sanjeev Teeluckdharry a contesté que ses clients soient transférés à la prison de Beau-Bassin, car ils n'ont pas encore fait leur déposition et n'ont pas passé 21 jours en cellule policière. L'homme de loi a aussi présenté une motion pour leur remise en liberté conditionnelle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.