Ile Maurice: À J-27 des élections générales - Les développements du jour

Dernier jour pour les inscriptions des partis à la commission électorale aujourd'hui. Suite de la présentation des candidats dans les circonscriptions. J-27 : ce vendredi 11 octobre s'anime davantage au rythme de la campagne.

A Trèfles: Ivan Collendavelloo veut empêcher Ramgoolam de reprendre le pouvoir

«Problem tou letan nou ena, mais solision tou letan nu ena aussi. L'Alliance Mauricien ki konté, saki nou bizin gagne, ek anpes Navin revinn o pouvwar dan sa pei la.» Tels sont les propos tenus par Ivan Collendavelloo, Deputy Prime Minister, ce vendredi 11 octobre au soir, à Trèfles, Rose-Hill.

Il n'a pas voulu répondre aux questions des journalistes sur la liste des candidats. Mais a évoqué les problèmes récurrents (voir la vidéo plus bas).

Les trois candidats de l'Alliance Morisien, Ivan Collendavelloo, Fazila Daureeawoo et Seety Naidoo de la circonscription n°19 ont fait l'éloge du travail accompli par le gouvernement MSM ML durant les quatre 4 dernières années.

La Vice Première ministre a, pour sa part, annoncé qu'une City Clinic serait aménagée pour les habitants de Stanley Rose Hill. «Biento nu p poz premie pier dan nou zoli ti landrwa ek li enn gran premier pou nou bann abitan.»

«Lavi ou pa apran dan liv sa ou bizin viv li, bann gran dimounn se enn bibliothèque ek li ti nou devwar kum enn governma ogmant pansion nou gran dimounn», souligne Fazila Daureeawoo au sujet des personnes âgées qu'elle respecte énormément.

Quant à Seety Naidoo le nouveau venu, ex-Chairman du Central Electrictity Board et «zanfan lakaz», il a affirmé qu'il y aurait un travail de continuité avec l'équipe MSM/ML pour les habitants de la région. Et il a saisi l'opportunité pour saluer le travail d'Ivan Collendavelloo et Fazila Daureeawoo.

Ivan Collendavelloo sur la liste de candidats: «Sa touletan ena problem sa»

Interrogé sur toutes les permutations de candidats qui ont lieu sur la liste de l'Alliance Morisien, Ivan Collendavelloo, du Muvman Liberater, estime que sur les listes de prétendants, il y a toujours des problèmes. Mais aussi des solutions. Il intervenait lors d'une réunion du ML à Trèfles, ce vendredi 11 octobre.

Journalistes agressés: on condamne !

Les congrès, meetings et autres réunions politiques démarrent à peine que l'on dénombre déjà des actes condamnables contre des journalistes. Au collège Prof. Basdeo Bissoondoyal à Flacq, hier après-midi, jeudi 10 octobre, des partisans du Mouvement socialiste militant (MSM) ont bousculé avant d'asséner deux coups de poing à un confrère d'ION News, l'intimant à quitter les lieux sur le champ.

Ce dernier était présent au moment où des agents du parti soleil exprimaient leur mécontentement face à la mauvaise performance des trois députés sortants de la circonscription n°9 (Flacq/Bon-Accueil). Cette réunion était prévue pour présenter les trois candidats de l'Alliance Morisien. Étaient également sur place à ce moment-là, Vikash Nuckcheddy, le candidat désigné de l'Alliance Morisien dans cette circonscription et Prakash Maunthrooa. Le journaliste a porté plainte.

Toujours hier soir, cette fois au n°15 (La Caverne-Phoenix), une autre réunion houleuse du MSM à la mairie a vu un second confrère de Zordi, journaliste reporter d'images, qui ne faisait que son travail, être pris à partie par des partisans orange. Après l'avoir malmené, on a voulu lui arracher son appareil photo, soit son outil de travail.

Le pire : la police sur place n'est pas intervenue dans un premier temps. Ce n'est que par la suite qu'elle a approché le journaliste en question. Celui-ci a aussi porté plainte. Tout cela s'est déroulé lorsque des partisans hors d'eux ont commencé à se faire entendre pendant le discours d'Eddy Boissézon.

L'ancien maire, Navin Ramsoondar, a dû calmer les esprits. Pourtant plus tôt, le ministre du Logement et des terres sortant, Mahen Jhugroo, avait demandé à l'assistance de prôner la discipline. «Enn parti discipliné zamé maltrait zurnalis. Rant lakaz ener dimatin pu ki demin ou kapav pe manz gato, lir zournal», avait-il déclaré.

Ce n'est pas tout. Plus tôt, au Sun Trust à Port-Louis, quartier-général du MSM, alors que les candidats de l'Alliance Morisien étaient attendus pour un briefing avec le leader, Pravind Jugnauth, des journalistes sur place ont eu du mal à exercer leurs fonctions. Il y a eu un accrochage entre journalistes et vigiles en uniforme aussi bien qu'en civil à l'entrée qui mène au QG du parti soleil.

Congrès à Flacq: Ramgoolam s'engage à enlever les caméras de Safe City

La liberté (entre autres) au cœur du discours de Navin Ramgoolam. L'Alliance Nationale tenait un congrès à Flacq, ce vendredi 11 octobre.

Lire la suite de l'article: Congrès à Flacq: Ramgoolam s'engage à enlever les caméras de Safe City

100% Citoyens: démission de quatre candidats en raison de pressions politiques

A peine formé, le jeune parti 100% CIYOYENS est-il au bord d'une scission ? C'est la question que des observateurs politiques se posent suivant la démission de certains candidats potentiels aux prochaines élections générales.

Lire la suite de l'article: 100% Citoyens: démission de quatre candidats en raison de pressions politiques

N°13: Zouberr Joomaye out

Zouberr Joomaye ne convainc pas au n°13 (Rivière-des-Anguilles - Souillac), les habitants préfèrent Ismael Rawoo dentiste, qui serait plus actif et populaire. Ce dernier était annoncé au n°3 depuis des mois, mais a été parachuté au n°10. Dans l'après-midi Zooberr Joomaye faisait du porte-à-porte au n°13. Il y a eu un incident au village hall de Bois-Cheri ensuite. Et après Joomaye a été mis à l'écart de la circonscription. Visiblement il bougerait au n°2 (Port-Louis Sud et Centre)

Reform Party: la venue de Danielle Selvon entraine une démission

Sulakshna Runjeet était pressentie pour être candidate au n°6 (Grand-Baie - Poudre-d'Or). Mais avec l'arrivée de l'ex-députée Danielle Selvon, le leader lui a demandé de bouger au n°9 (Flacq - Bon-Accueil). Vu qu'elle a travaillé au n°6 et qu'elle y réside, elle ne souhaite pas «embêter» les habitants du n°9. Elle a donc remis sa démission, hier, jeudi 10 octobre. Et souhaite bonne chance à Selvon. Elle l'a annoncé sur sa page Facebook.

Candidats de l'Alliance Morisien: Bablee et Boissézon permutent

L'ancien ministre Eddy Boissézon sera finalement candidat dans la circonscription n°17 (Curepipe - Midlands). Gilbert Bablee le remplacera au n°15 (La Caverne - Phoenix). Ce après des tensions hier soir dans cette circonscription.

Les examens de SC / HSC maintenus malgré le jour férié

Le Mauritius Examinations Syndicate a émis un communiqué ce vendredi 11 octobre pour informer les candidats de School Certificate et Higher School Certificate que les examens seraient maintenus dans leurs centres respectifs, aux horaires préétablis.

Commission électorale: Irfan Rahman fait le point

Le commissaire électoral a tenu une conférence de presse ce vendredi 11 octobre. Il a notamment expliqué comment les élections vont s'organiser compte tenu des examens et le système de vote par procuration.

Rajesh Jeetah pédale

Non ce n'est pas Yves Montand à bicyclette mais Rajesh Jeetah monté sur vélo...

Au n°11 (Vieux-Grand-Port - Rose-Belle), la campagne de l'alliance Nationale (PTr-PMSD) se fait en mode champêtre. Cet après-midi Rajesh Jeetah fait du porte à porte en pédalant à Quatre-Sœurs pour rencontrer les habitants.

30 partis enregistrés aujourd'hui

Au total, sur les trois jours d'enregistrement à la Commission électorale, 67 partis et alliances se sont inscrits. L'exercice a débuté mercredi et s'est achevé ce vendredi 11 octobre à 15 heures. Ci-dessous la liste du jour :

Elections: le 7 novembre sera bien férié

On s'en doutait... Le Conseil des ministres l'a annoncé ce vendredi 11 octobre. Le jeudi 7 novembre sera bien un jour férié. Pour cause d'élections nationales.

Lire la suite de l'article: Elections: le 7 novembre sera bien férié

Commission électorale: Le Mouvement patriotique s'enregistre... fois deux !

«Nous sommes légitimement le Mouvement patriotique», commente Jean-Claude Barbier après l'inscription du parti à la Commission électorale ce vendredi. Sauf que le groupe d'Alan Ganoo, a aussi été enregistré ce vendredi 11 octobre.

Lire la suite de l'article: Commission électorale: Le Mouvement patriotique s'enregistre... fois deux !

Naissance de l'alliance de l'espoir

En force Maurice et Nou Repiblik s'allient et créent l'alliance de l'espoir. Yuvan Beejadhur et Patrick Philogène expliquent qu'il n'y a pas de petit parti ou de grand parti. Ils veulent donner de nouveaux politiciens au pays, car il n'y a plus de démocratie. Ils seront présents dans toutes les circonscriptions.

Modify

Colère des «papas» reconnus du MP

Après la joie du jugement en leur faveur, la frustration. Jean-Claude Barbier et Atma Bumma sont en colère à la Commission électorale ce vendredi 11 octobre. Ils en ont assez d'attendre pour inscrire le Mouvement patriotique. Eux étaient là avant le prononcé du jugement, qui a ensuite été apporté à la Commission. Mais le commissaire Irfan Rahman est sorti.

Commission électorale: l'alliance Nationale s'inscrit

Il va falloir vous y faire : les Rouges, les Bleus sont regroupés sous l'alliance Nationale. Le Parti travailliste (PTr) et le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) se sont rendus à la Commission électorale, ce vendredi 11 octobre, à la mi-journée.

Lire la suite de l'article: Commission électorale: l'alliance Nationale s'inscrit

The Liberals: Maharajah Madhewoo is back

On se souvient de son combat contre la carte d'identité biométrique. Le Dr Maharajah Madhewoo revient pour ces élections générales. Il sera candidat dans la circonscription n°13 (Rivière-des-Anguilles - Souillac). Avec Mohamad Seeb Monaff, ils ont inscrit leur parti, The Liberals, à la Commission électorale, ce vendredi.

Déclaration ethnique: un nouveau full bench de juges constitué

En l'absence du juge Asraf Caunhye, le full bench devra être reconstitué pour les débats sur la motion de Rezistans ek Alternativ quant au Constitutional Case. C'est ce qu'a décidé le chef juge, Eddy Balancy ce vendredi 11 octobre, en Cour suprême.

Lire la suite de l'article: Déclaration ethnique: un nouveau full bench de juges constitué

Mouvement patriotique: Ganoo perd la bataille

La décision est tombée ce vendredi 11 octobre. La juge Rita Teelock, siégeant en référé, a rejeté la demande de Yasin Humuth. Il avait réclamé qu'un ordre soit émis pour empêcher Jean-Claude Barbier, Atma Bumma Soudesh Roopun d'utiliser le nom, symbole et couleur du parti Mouvement patriotique (MP).

Lire la suite de l'article: Mouvement patriotique: Ganoo perd la bataille

Commission électorale: Monsieur malin veut du cola pour fêter ça

Que serait une élection sans Party Malin ? L'inénarrable Danrajsingh Aubeeluck s'est présenté à la Commission électorale pour enregistrer son parti. Pour fêter « ce grand événement » il a souhaité du Pepsi ou du Coca. Sans grand résultat.

Revoilà le Party L'histoire Moris Selectif

Kesshoo Parsad Chattoo et Sooresh Jankee sont revenus ce vendredi. Ils s'étaient présentés à la Commission électorale hier mais n'avaient pas d'emblème pour leur groupe : le Party L'histoire Moris Selectif (sic).

Les Ilois aussi

Karl Lamarque et Edmond Louis Bruno ont inscrit l'Union Patriots Ilois Mauricien.

Alliance Morisien: la liste des candidats pressentis

Les candidats de l'alliance avec le MSM ont été presque tous désignés. Ci-dessous la liste réactualisée, sachant qu'il peut toujours y avoir des changements jusqu'au Nomination Day.

Lire la suite de l'article : Alliance Morisien: la liste des candidats pressentis

Le parti d'Ashok Jugnauth se présente

Ashfaque Ellahee et Said Baichoo ont inscrit l'Union nationale en fin de matinée à la Commission électorale. C'est le parti d'Ashok Jugnauth, qui devrait être en face de son neveu dans la circonscription n°8.

Nouveau Front Politik: pour convaincre les jeunes

Mohammud Ackhmez Chuttoo et Ivann Smith Bibi ont enregistré le Nouveau Front Politik.

Ene sel direction: combattre le mal !

Non, ce n'est pas la version mauricienne du groupe One Direction. Le Mouvement ene sel direction s'est inscrit à la Commission électorale.

Le parti politique veut combattre le mal. Ses représentants sont Salim Nauzeer et Nooraya Permessur.

Candidatures: Ramgoolam en mode attente

Pourquoi prend-il son temps pour annoncer la circonscription où il sera candidat ? Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, a répondu à la presse, mardi, qu'il n'a pas encore fait son choix et pourrait être candidat au n°10 (Montagne-Blanche-Grande-Rivière-Nord-Ouest) ou au n°5 (Pamplemousses-Triolet) ou encore au n°9 (Flacq-Bon-Accueil)... Il a avancé cette dernière, disant en souriant, l'avoir vu dans la presse.

Lire la suite de l'article: Candidatures: Ramgoolam en mode attente

Un parti avec la couronne du RCPL comme modèle de son symbole

Le Mouvement conservateur des Mascareignes s'est enregistré à la commission électorale ce vendredi matin. Il va aligner des candidats au numéro 7 (Piton - Rivière-du-Rempart).

Ils ont choisi la couronne du collège Royal de Port-Louis (RCPL) comme emblème. Un des deux représentants de ce parti, Chandraman Moona, a dû dessiner le symbole à la main. Il était accompagné de Seebaru Sooneeduth.

Pour votre gouverne, voici l'exemple du RCPL :

Commission électorale: les inscriptions reprennent avec la République en marche

Joomun Nassooralkhan et Dravindra Kumar, de La République en marche, ont ouvert le bal des enregistrements à la Commission électorale, à Port-Louis, ce vendredi 11 octobre.

Sont également très attendus aujourd'hui, vers midi, les membres de l'alliance Parti travailliste PMSD.

Des candidats face à Kobita Jugnauth et Sherry Singh

Outre le président du MSM, Showkutally Soodhun, des candidats du parti ont rencontré Kobita Jugnauth et Sherry Singh hier au Sun Trust. Ce dernier, qui, on le savait, a eu plusieurs rencontres avec le leader orange depuis mardi, a déjà dit qu'il donne un grand coup de main à Pravind Jugnauth. Les réajustements de dernière heure, comme le come-back de Sharvanand Ramkaun au n°5, sont l'oeuvre de deux conseillers en matière du choix des candidats du MSM.

Mahen Kundasamy «back in business»

Mahen Kundasamy signe son retour à Maurice pour prêter main forte au Parti travailliste lors des élections générales. Auparavant «Assistant Secretary General» du parti, il est considéré comme un proche de Navin Ramgoolam. Récemment, il était en poste au Soudan du Sud comme directeur de stratégie au sein de la «Joint Monitoring Evaluation Commission» (JMEC) chargé de la mise en oeuvre de l'accord de paix dans ce pays déchiré par une guerre civile ayant fait près de 400 000 morts depuis son indépendance en 2011. La JMEC est dirigée par l'ancien président du Botswana Festus Mogae. La crise humanitaire au Soudan du Sud a entraîné plus de 2 millions de réfugiés vers les pays voisins et 1,7 million déplacés internes. Avant d'occuper ce poste international, Mahen Kundasamy a été Haut-Commissaire de Maurice en Afrique du Sud, puis au Royaume-Uni.

Malaise au sein du ML ?

Des membres du ML commencent à montrer des signes d'impatience et des mécontentements. Ils ne savent toujours pas combien de tickets le parti aura. D'autant plus que contrairement aux dernières élections, le PMSD ne fait plus partie de l'alliance. D'ailleurs, la démission de Sangeet Fowdar et d'Anwar Abbasakoor, dit-on, est une preuve de ce malaise.

PTr: un candidat probable se fait rabrouer

La direction du PTr a passé un savon à un de ses candidats ayant obtenu un ticket dans une région rurale. On lui a reproché de faire cavalier seul et d'écarter les autres membres du parti ayant le même profil que lui. Un cadre du PTr lui a fait savoir s'il continue, il n'aura pas de ticket. Ne voulant pas revivre cette expérience, il a vite compris qu'il faut travailler en équipe.

Voici les nouveaux centres de vote de 105 000 électeurs

Pour la première fois, la commission électorale doit changer de centres de vote à un mois du scrutin. Elle a accouché, hier jeudi 10 octobre, de la nouvelle liste. Soyez attentifs, vos habitudes de vote pourraient changer.

Des village halls, des centres de formation, des gymnases, voire, la piscine de Maréchal à Rodrigues... Au bout de quatre jours d'acrobaties et de longues heures supplémentaires, la commission électorale est finalement parvenue à 20 h 35, hier, à une liste des centres de vote alternatifs. Ce, afin que quelque 105 000 électeurs de 17 des 21 circonscriptions aient un endroit pour aller voter le 7 novembre, jour du scrutin annoncé par le Premier ministre, dimanche.

Lire la suite de l'article: Voici les nouveaux centres de vote de 105 000 électeurs

Scrutin du 7 novembre: un jour férié fort probablement décrété

Le jour du scrutin sera-t-il férié ? Le Bureau du Premier ministre ne s'est pas encore prononcé et pourrait trancher lors du Conseil des ministres d'aujourd'hui, vendredi 11 octobre. Entre-temps, ce congé additionnel ralentira une fois de plus les activités économiques, estime le secteur privé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.