Ile Maurice: Saisie de 500 g d'héroïne - Accusation rayée contre un bouncer

«La police n'a pas pu expliquer la raison pour laquelle aucune décision finale n'a été prise quant au suspect, arrêté depuis 2013, et qui fait toujours l'objet d'une accusation provisoire plus de six ans après.»

Ce sont les observations du magistrat Rishi Hardowar, de la cour de Mapou, qui a accédé à la requête du videur Jean-Luc Philippe, pour la radiation de l'accusation de trafic de drogue avec circonstances aggravantes qui pesait sur lui.

Les faits remontent au 18 janvier 2013. Teresa Louis Delores Niemand, une Sud-Africaine de 26 ans, a été arrêtée à l'aéroport avec 503,6 grammes d'héroïne d'une valeur de Rs 8 millions, dans ses sous-vêtements. Lors du controlled delivery, la brigade anti-drogue avait mis la main sur le chauffeur de taxi Kalam Azad Joomun. Ce dernier avait pointé du doigt Jean-Luc Philippe comme étant la personne lui ayant donné des instructions pour récupérer l'étrangère dans une maison à Pointe-aux-Canonniers et l'emmener à Grand-Baie.

Enquête terminée plus de quatre ans et demi après

Alors que la coiffeuse avait écopé de 13 ans d'emprisonnement devant les assises, le suspect avait, quant à lui, obtenu la liberté conditionnelle en 2014. Toutefois, Jean-luc Philippe a, par le biais de son homme de loi, réclamé la radiation de l'accusation.

Le point avancé par la défense est que la police n'a pu expliquer la raison pour laquelle l'enquête a été terminée plus de quatre ans et demi après, et celle pour laquelle, six ans et huit mois se sont écoulés sans pour autant déposer une accusation formelle contre le suspect. La police avait, quant à elle, soutenu que c'était un cas complexe qui avait réclamé l'aide d'Interpol, qui a pris six ans pour émettre un rapport.

«The court finds that the delay of 6 years and 8 months gives ground to real concern and finds that the period during which the suspect has been kept under suspicion and suffered from uncertainty and anxiety has not been kept to a minimum», a conclu le magistrat qui s'est aligné sur les points avancés par la défense. De ce fait, plus aucune accusation ne pèse sur le bouncer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.