Angola: Le pays signe la Charte de création d'un Centre régional de la Pêche

Gaborone — L'Angola a signé jeudi à Gaborone (Botswana) la Charte portant création d'un Centre régional de coordination de la supervision, contrôle, vigilance de la Pêche (MCSCC) de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe (SADC), dont le siège sera Maputo, la capitale mozambicaine.

Paraphée par la ministre de la Pêche et Mer, Maria Antonieta Baptista, cette Charte fait de l'Angola le neuvième membre de l'Organisation régionale à signer ce document, précédé d'Eswatini (ex Swaziland), du Lesotho, du Mozambique, de la Namibie, de l'Afrique du Sud, de la Tanzanie et de la Zambie.

Prenant la parole à cette occasion, la ministre a relevé le rôle important que joue la pêche dans la subsistance du peuple angolais, en particulier, et dans celle des peuples des pays de la SADC, en général.

Mettant également en relief les ressources maritimes de la région, Maria Baptista a également souligné la nécessité de lutter contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée.

Elle a rappelé l'engagement pris par les pays de la SADC en 2008, relativement au renforcement de la coopération régionale et à la lutte contre la pêche illégale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.