Angola: La Total augmente la production pétrolière dans le bloc 17

Luanda — La Total a investi, en 2018, un montant de deux milliards et 500 millions de dollars dans la mise en oeuvre de trois nouveaux projets qui vont augmenter la production de plus de 100 mille barils de pétrole/jour, dans le bloc 17 d'offshore angolais.

C'est ce qu'a fait savoir jeudi à Luanda le directeur-général de la Compagnie pétrolière française en Angola, Olivier Jouny, au sortir d'une rencontre avec la Commission de l'Economie et Finances de l'Assemblée Nationale (Parlement).

Il a dit que la Total comptait relancer, en 2020, l'exploitation pétrolière dans les eaux ultra-profondes du bloc 48 et dans les secteurs de développement du bloc 17.

La Total, qui représente 45 pourcent de la production pétrolière en Angola, correspondant 600 mille barils, va également miser sur le développement de l'énergie solaire dans la région sud du pays.

Mettant en relief le potentiel des énergies renouvelables que détiennent les provinces de Huambo et de Namibe, le directeur-adjoint a dit que la Total, en partenariat avec le Ministère de l'Energie et des Eaux, développait actuellement un projet d'énergie solaire dans les secteurs qui ne sont pas connectés au réseau électrique du pays.

En matière de responsabilité sociale, le directeur a souligné que son entreprise développait des actions, au profit de la jeunesse, dans les secteurs de l'Education et d'Entrepreneuriat, Culture et Appui à la sélection féminine d'Handball.

L'employabilité des Angolais dans l'industrie pétrolière et la conservation de l'environnement ont également été abordées par le haut responsable français.

Pour sa part, le député Joaquim David, membre de la cinquième commission parlementaire, a indiqué que l'Assemblée Nationale avait approuvé des textes lois relatifs aux champs marginaux, pour le maintien du niveau de production d'offshore angolais.

Dans le domaine de la Culture, la Total, en partenariat avec l'Ambassade de France à Luanda et le Ministère angolais de la Culture, va signer, ce vendredi, un Mémorandum pour la préservation de la ville de Mbanza-Kongo, promue par l'UNESCO au rang de Patrimoine de l'humanité.

Signalons que la production journalière de pétrole en Angola est de 1,4 million de baril.

Les activités de la Total en Angola remontent en 1952/53.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.