Maroc: Farah Rigal fait la promotion de son dernier album en France

La jeune chanteuse marocaine Farah Rigal fait la promotion, au cours du mois octobre en France, de son dernier opus «Hommage à la diva libanaise Fairouz ».

Farah Rigal sera l'invitée de plusieurs radios et télévisions dans l'Hexagone pour présenter son nouvel album où elle reprend le répertoire de la diva libanaise dans un registre de world music, mêlant sonorités modernes aux accents groovy, funky et jazzy, apprend-on jeudi auprès du producteur Bernard Nicolet de la Maison LaBalme Music France, qui assure la promotion médias.

C'est ainsi que Farah Rigal sera invitée vendredi 25 octobre sur Radio Monté Carlo Doualiya et sur Beurre FM dans le cadre de l'émission « Café des artistes". Samedi 26 octobre et lundi 28 octobre, la jeune chanteuse marocaine enchaînera les plateaux TV et radio. Elle sera ainsi respectivement l'invitée du journal TV de France3, puis de Radio Orient. Farah Rigal vient en outre de terminer le tournage d'un clip dans le vieux Grenoble qui, une fois monté et finalisé, sera diffusé en boucle sur plusieurs chaînes thématiques en France et au Maghreb.

Dans cet opus, produit par Labalme Music France, la jeune artiste interprète les plus belles chansons de Fairouz comme «A Hadir El Bosta», «Habbeytak Bessayf», «Nassam Alaynal Hawa», «Ya Tayr El Wourwar», «Habaytak Ta Nsit Al Nawm», «Al Bint El Chalabiya», «Yamma El Helou» et «Aatini Nay Wa Ghanni». Entourée de musiciens de divers horizons, Farah Rigal y prête sa voix à un concept d'hommage à cette diva qui a marqué l'âge d'or de la chanson arabe.

Dans son album-concept, Farah Rigal, "la voix de la réconciliation et de la paix", réussit le pari fou de reprendre le répertoire de la diva Fairouz. Un exercice périlleux qui a vu se fracasser nombre de chanteuses. Dans un registre de world music, mêlant sonorités modernes aux accents groovy, funky et jazzy, la chanteuse a su se démarquer sans tomber dans l'imitation. "C'est ce qui fait l'exception de Farah Rigal", assure son producteur qui souligne que la chanteuse marocaine a obtenu l'accord de la diva Fairouz « ravie » par le « coup de jeune » apporté à ses chansons.

De 8 à 14 ans, Farah Rigal est une vraie petite star à la télévision marocaine où elle présentait, chaque dimanche matin pendant six ans, une émission jeunesse « La mini-chaîne », sous son nom de jeune fille Farah Tahiri. Quelques années plus tard, elle s'installe en France où elle écrit et compose des chansons.

Chanteuse à la voix généreuse et groovy, elle "enrichit" depuis une dizaine d'années "une expérience de scène et studio dans des registres multiples po-rock, soul-funk, world et jazz... ". Cette expérience l'amène à rencontrer le producteur Bernard Nicolet de Labalme Music France, avec lequel elle enregistre plusieurs chansons, à l'exemple de Stormy Weather qui connaît une belle diffusion sur les radios françaises et internationales en 2016/2017. Une autre collaboration, la même année, lui donne l'occasion de chanter dans sa langue natale et mêler sa voix à celles des Gipsy Reyes sur le titre Lacho Sakai, très largement diffusé sur le Maghreb, l'Europe et l'Amérique du Sud.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.