Ile Maurice: Dans la capitale, décès d'un quadragénaire sur fond d'agression

Il avait été conduit d'urgence à l'hôpital Dr A.G. Jeetoo, à Port-Louis, dans la soirée du mercredi 16 octobre après s'être plaint de douleurs au ventre. Azmee Emamdee, 48 ans, habitant de la capitale est décédé le lendemain après-midi.

La mère de la victime, âgée de 67 ans, pensant que son fils était décédé suites à des problèmes de santé, n'a pas souhaité faire d'autopsie. Le médecin a attribué le du décès du quadragénaire à un arrêt cardio-pulmonaire. La famille a procédé aux rites funéraires de la victime dans la soirée de jeudi.

C'est ainsi que des individus venus assister à l'enterrement d'Azmee Emamdee ont fait savoir à ses proches qu'il avait été agressé dans la journée de mercredi au jardin de Plaine Verte.

Choquée, la mère d'Azmee Emamdee s'est rendue à la police ce vendredi. Elle a fait une demande pour exhumer le corps afin de pratiquer une autopsie.

Deux suspects arrêtés

Les policiers de la Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord ont procédé à l'arrestation de deux suspects connus des services de police. Ils ont incriminé un individu qui aurait agressé la victime pour la voler. Le malfrat est recherché.

La mère d'Azmee Emamdee raconte que ce dernier, qui travaillait dans une société de construction, a dû cesser de travailler suite à un accident de la route, en novembre de l'année dernière. «Il était avec un ami à moto et se rendait à son travail lorsqu'ils ont été renversés par une voiture à Port-Louis》, confie-t-elle.

Azmee Emamdee s'était fracturé la jambe. Il avait été hospitalisé et devait ensuite se déplacer avec des béquilles. Azmee Emamdee avait toujours des séquelles de son accident et était la plupart du temps alité. Mercredi, agacé, il voulait sortir et prendre un peu l'air, selon sa mère. 《Comme je faisais du nettoyage je lui ai dit de sortir un peu car il ne pouvait supporter le bruit. C'est quelqu'un que je ne connais pas qui l'a ramené à la maison.》

L'enquête est menée par l'inspecteur Lullith et son équipe sous la houlette du surintendant de police Bansoodeb.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.