Ile Maurice: Pravind Jugnauth promet une aide de Rs 100 000 aux taxis

C'est avec une voix enrouée que le Premier ministre s'adresse à la foule présente à la Croisée Diolle, Vacoas, ce vendredi 18 octobre. D'emblée il parle des 60 candidats présentés aujourd'hui.

En annonçant le programme de l'Alliance Morisien, Pravind Jugnauth a déclaré que le prochain gouvernement s'il est élu, va donner une subvention (grant) de Rs 100 000 aux chauffeurs de taxis. «Nous savons que cela n'est pas facile pour acheter un nouveau taxi. Surtout qu'avec la venue du métro, on aura aussi besoin de taxis.»

Par ailleurs, en parlant de son bilan, il précise que le gouvernement n'a pas « couillonné » le peuple. Parmi les projets, il énumère les hôpitaux construits, les health centres qui vont être aussi construits. «Le Metro Express, ce n'est pas le baba de Navin Ramgoolam. En 2009, quand j'avais posé des questions sur ce sujet, Anil Bachoo a dit qu'il n'y aura pas de light rail.» Il précise qu'au bout de moins de cinq ans, le gouvernement a pu mettre sur pied le métros.

«Maintenant, vous allez savoir à quelle heure vous allez arriver à votre destination grâce au métro. Mais j'ai une vision d'un network de Metro Express. Je veux rassurer le personnel du transport qu'il n'y aura pas de licenciement. Il y aura des bus à chaque station pour vous emmener vers le métro. Nous allons aussi agrandir l'aéroport.»

Il ajoute que la National Development Unit (NDU) et même les municipalités ont eu de l'argent et ont réalisé plusieurs projets. «173 projets pour la circonscription numéro 15 réalisés.»

Une nouvelle fois, il parle de la pension de vieillesse qu'il a augmentée depuis que le gouvernement a pris le pouvoir. «Nous avons de la considération pour les personnes âgées et c'est la raison pour laquelle nous allons faire la pension passer à Rs 9 000 dès décembre. Et à la fin de notre prochain mandat, cette somme sera Rs 13 500.» Après avoir tiré à boulet rouges sur Rama Sithanen, il ajoute que le PTr a trouvé un autre économiste en la personne d'Eric Ng.

Après la pension, c'est le salaire minimum que Pravind Jugnauth met en avant. Il soutient que le Workers Rights Bill sera bientôt une réalité. «Nous allons aider la classe moyenne. Ceux qui touchent Rs 50 000, nous allons baisser la taxe à 10 % pour faciliter l'obtention d'un prêt.»

Il met l'accent sur l'essence et le gaz qui n'ont pas augmenté durant son mandat. Pravind Jugnauth a aussi un mot sur l'éducation, les subsides qu'il a enlevés pour ceux qui composent le SC et HSC.

Il parle aussi de la création de 10 000 emplois dans la fonction publique pour les jeunes. Pour lui, le projet de Safe City a toute sa raison d'être.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.