Afrique: Le Directeur général de la FAO salue l'approche inclusive du Comité sur la sécurité alimentaire mondiale

communiqué de presse

Rome — La 46ème session du Comité s'achève avec la nomination d'un nouveau Président et un programme de travail sur quatre ans

M. Qu Dongyu, le Directeur général de la FAO a déclaré aujourd'hui qu'il espérait que le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) aurait une "belle histoire" à raconter d'ici les prochaines années alors que la plateforme rassemblant plusieurs acteurs, est sur le point de mettre en œuvre un programme ambitieux visant à assurer une sécurité alimentaire et une bonne nutrition à tous.

« Je vous soutiens dans votre action, pas seulement en paroles, » a déclaré le Directeur général de la FAO alors qu'il clôturait la réunion du CSA qui s'est tenue à Rome pendant une semaine.

Le CSA se veut être la plateforme internationale et intergouvernementale la plus inclusive pour l'ensemble des acteurs - dont la société civile et le secteur privé afin de travailler vers des objectifs communs dans des domaines tels que l'alimentation, la nutrition et le développement agricole et rural. La dernière session - la 46ème - a enregistré une participation sans précédent.

"Si vous êtes plus inclusifs, vous êtes plus productifs," a déclaré M. Qu, notant que les mandats de la FAO et du CSA étaient étroitement liés et soulignant que les deux organisations doivent concentrer leurs efforts sur la meilleure manière d'impacter de manière positive les agriculteurs et les autres personnes vivant dans des contextes différents.

Le CSA nomme un nouveau Président, les moments forts de la 46ème session

La 46ème session du CSA a vu la nomination d'un nouveau président en la personne de M. Thanawat Tiensin, vétérinaire et spécialiste de l'élevage qui a travaillé en tant que Représentant permanent de la Thaïlande auprès des agences onusiennes basées à Rome. M. Tiensin remplace M. Mario Arvelo, qui a présidé le programme de la semaine.

Plus tôt dans la semaine, les Emirats arabes unis se sont engagés à continuer de soutenir financièrement le CSA afin de mettre en œuvre le premier Programme de travail pluriannuel pour la période allant de 2020 à 2023 et qui a été approuvé jeudi.

Le programme fournit un cadre de travail complet afin d'accélérer les progrès visant à réaliser l'Objectif de développement durable lié à l'éradication de la faim d'ici 2030. Ce programme se penche tout particulièrement sur les domaines de travail liés aux systèmes alimentaires, à la nutrition, à l'agro-écologie et à d'autres approches innovantes, à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes dans le contexte de la sécurité alimentaire et de la nutrition et afin de promouvoir l'implication des jeunes et les emplois dans l'agriculture et les systèmes alimentaires.

Les délégués présents ont également progressé sur le travail en cours du CSA qui vise à développer des Directives volontaires sur la sécurité alimentaire et la nutrition pour la session de l'année prochaine.

" Je m'attends à ce que le travail du CSA soit plus pertinent que jamais, » a indiqué M. Tiensin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: FAO

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.