Sénégal: Magal Touba - 4 morts pour 137 accidents constatés par la police

Touba — La police nationale a interpellé 970 individus et saisi 5 kg de chanvre indien, à l'occasion du Grand Magal de Touba, lors duquel elle a également dit avoir constaté 137 accidents de la circulation ayant occasionné quatre morts, a indiqué vendredi le contrôleur général de police et directeur de la sûreté publique, Abdoulaye Diop.

"A l'occasion du Magal de Touba, édition 2019, les commissariats de Touba, Mbacké, Diourbel et Bambey ont interpellé 970 individus, saisi 346 cornets de chanvre indien d'un poids total de 5 kg et constaté 137 accidents de circulation ayant occasionnés quatre morts et plusieurs dégâts matériels et corporels", a-t-il dit à la presse en dressant le bilan des interventions de la police.

Il a précisé que les personnes interpellées l'ont été pour vols commis en réunion, détention et trafic de chanvre indien, trafic de comprimés barbituriques, outrage à agent, ivresse publique et manifeste, violences et voies de faits, proxénétisme et exploitation de débits de boisson sans autorisation, jeux de hasard, entre autres.

Soixante-dix-sept véhicules ont également été mis en fourrière de même que trois cents motos-Jakarta et soixante-dix-sept charrettes.

La police a aussi procédé à la mise en fourrière de 198 véhicules.

Il a par ailleurs noté une baisse notoire des accidents par rapports à l'année dernière. Cette baisse des accidents est due en grande partie au dispositif très top mis en place par la police, à travers notamment le déploiement de plus de 2.500 agents.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.