Angola: L'OMS et l'UNICEF réitèrent leur soutien à la vaccination de routine en Angola

Des victimes de la poliomyélite dans les rues de Freetown

Luanda — L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'UNICEF ont réitéré vendredi, à Luanda, leur soutien au Gouvernement angolais, afin de mettre en place un système de surveillance solide et la vaccination systématique pour prévenir, détecter et réagir rapidement à tous les cas de poliomyélite.

Selon la représentante de l'OMS en Angola, Fernanda Alves, l'organisation et les partenaires stratégiques de lutte contre la poliomyélite, y compris les agences des Nations Unies, soutiennent le gouvernement angolais dans ses actions et stratégies de contrôle et de blocage de la transmission du poliovirus, en fournissant des ressources humaines et financières.

Pour le représentant de l'OMS en Angola, cette campagne constitue une bonne réponse du gouvernement angolais pour bloquer l'épidémie dans le pays et revêt une importance capitale compte tenu du nombre d'enfants à vacciner.

La représentante de l'UNICEF en Angola, Patricia Portela, a également réitéré l'appui de l'UNICEF en réponse à l'épidémie, informant que l'UNICEF soutenait la formation de plus de 10 000 mobilisateurs dans diverses provinces angolaises, la capacitation de plus de 30 techniciens logistiques et de chaîne du froid.

Elle a ajouté que l'UNICEF s'employait également à faire en sorte que les vaccins arrivent dans le pays par le biais de son canal logistique et supervise les campagnes menées dans diverses provinces avec la participation de 10 techniciens en communication avec les communautés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.