Ile Maurice: Paul Bérenger - «Le lion se cache sous les ailes du coq»

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), lors d'une réunion, ce vendredi 18 octobre à Plaisance dans sa circonscription n°19 (Stanley - Rose-hill), a affirmé que le parti a gardé sa promesse en se présentant seul aux élections et «bizin fer maximum pou bann zen». Il a aussi promis à la foule que le combat contre la drogue et la criminalité seront parmi ses priorités une fois au pouvoir.

Paul Bérenger a affirmé qu'il n'est pas d'accord avec le taux de chômage chez les jeunes. C'est pour cette raison, que, lors d'une conférence de presse mercredi, il il a annoncé que les chômeurs auront une allocation.

Le leader des Mauves a aussi demandé à ses militants de tourner la page sur l'incident de décembre 2014. «Navin ki finn fer nou perdi éleksion en 2014, blie le pasé ti enn erer sa.»

Surprises

Paul Bérenger, à plusieurs reprises lors de son discours, a dit «pou ena boukou surpriz, pou ena boukou sok».

Il s'en est également pris au leader des Rouges, Navin Ramgoolam. «Dan mo lizie mo ankor ena zimaz letan pe ouver kof e ki vomi sa 220 milion la.»

Paul Bérenger n'a pas manqué, avec un brin d'humour, d'affirmer que «Lion ti dir li pou al tousel dan éleksion aster nepli tand li, sat pli bon ki li. Li pe kasiet anba lezal kok mem li».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.