Sénégal: Le comité de parité de la MAP, un fédérateur du leadership féminin

De l'envoyée spéciale de l'APS : Sokhna Khadydiatou Sakhou

Rabat, 18 oct (APS) - Le comité de parité de l'Agence marocaine de presse (MAP), dont le rôle est de contribuer à l'amélioration des compétences du personnel féminin de ce média, a été donné en exemple vendredi à l'occasion d'un séminaire de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA) consacré au leadership féminin.

Selon sa directrice, Myriam Elouali, le comité de parité de la MAP est chargé de formuler des avis et des propositions à même de contribuer à l'amélioration des compétences du personnel féminin de la MAP.

Il sert ainsi de cadre "fédérateur du leadership au féminin", a souligné Myriam Elouali, par ailleurs directrice de la recherche et de la stratégie de la MAP, dont la communication, intitulée : "Besoins et stratégies des agences de presse africaines", s'inscrit dans le cadre du séminaire de la FAAPA sur le leadership féminin, ouvert lundi à Rabat.

Le comité de parité de la MAP "participe à la création et au renforcement d'un état d'esprit consacrant la culture de la parité. Il incite les cadres féminins de la MAP à faire preuve de volonté dans la mise en application de leur propre plan de carrière", a-t-elle expliqué.

Parlant des acquis dudit comité, elle a noté que les femmes représentent désormais "38 % du personnel de la MAP qui se situe autour de 600 agents actuellement".

"Seules 17 femmes ont accepté une mobilité à l'international", a signalé Myriam Elouali, ajoutant que le comité paritaire de la MAP "accompagne la stratégie de l'Agence pour améliorer la présence de la femme dans les postes de responsabilité".

De même est-il chargé d'analyser "les raisons des améliorations pour les dupliquer et alerte sur la détérioration de tel ou tel indice pour orienter les propositions".

Il s'agit d'un "regroupement professionnel féminin" mais aussi d'un "outil d'encadrement et de prise de conscience des femmes en leurs capacités et compétences", a expliqué Mme Elouali.

De cette manière, ce comité est devenu "une force de proposition pour l'amélioration des conditions de la femme qui assure le suivi des indicateurs de la parité au sein de l'Agence", a-t-elle indiqué.

Le comité de parité a été créé en mars 2019 lors d'une assemblée générale à laquelle tout le personnel féminin de la MAP avait été invité, pour mettre en place un bureau exécutif constituant actuellement le noyau de cette structure.

Il s'est avéré être "une force de proposition" à disposition de la direction générale de la MAP, "en organisant des séminaires spécifiques pour les femmes de l'Agence et en introduisant dans les plans de formation, des modules, spécifiquement adressés au personnel féminin, de développement des compétences managériales", a insisté Mme Elouali.

"Il y a même l'inscription de la nécessité de disposer d'une garderie d'enfants à prévoir lors des études pour les futurs aménagements du siège", a lancé la directrice de la recherche et de la stratégie de la MAP.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.