Cote d'Ivoire: Tout le monde sait que cette CEI va brûler la Côte d'Ivoire (Soro sur RFI, France 24)

Le vendredi 18 octobre 2019, dans une interview accordée à Rfi et a France 24, Guillaume Soro s'est dit disposé à rencontrer l'ex-président Laurent Gbagbo, si celui-ci le souhaitait.

« Ce que je peux vous dire c'est que nous avons des contacts par personnes interposées. J'ai toujours dit que si le Président Laurent Gbagbo était disposé a le rencontrer, je n'y verrai aucun inconvénient», a-t-il répondu aux journalistes, en disant ne pas savoir pourquoi l'ex-président ne l'a toujours pas reçu , alors que Henri Konan Bédié l'a été,

Dans l'entretien, l'ex-président de l'Assemblée nationale a réaffirmé sa décision d'être candidat à la présidentielle de 2020, après l'avoir déjà annoncé le samedi 12 octobre 2019.

[ «Tout le monde sait que cette Cei va brûler la Côte d'Ivoire» » ]

Le néo candidat à la présidentielle ivoirienne n'a pas été tendre envers la nouvelle Commission électorale indépendante (Cei).

« Vous savez qu'une élection présidentielle, c'est tout un processus. Avec la mise en place de la commission électorale indépendante (Cei), j'ai des craintes pour la stabilité de la Côte d'Ivoire. J'ai des craintes pour paix en Côte d'Ivoire. Permettez-moi de paraphraser le Président Chirac ( Paix à son âme! ) . Tout le monde sait que cette Cei est stipendiée. Elle est aux ordres. Tout le monde sait que cette Cei va brûler la Côte d'Ivoire. Et vous faites semblant de ne pas voir. Vous regardez ailleurs. (... ) Brûler, c'est l'instabilité. Vous savez qu'en Afrique, les guerres et l'instabilité partent des processus électoraux mal maîtrisés ou organisés. Ce serait dommage que je ne tire pas la sonnette d'alarme. Mes propos, sont celui de quelqu'un qui a organisé des élections en Côte d'Ivoire », a-t-il prévenu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.