Madagascar: Repeuplement de Mantella aurantiaca - Premier essai concluant pour Ambatovy

Les Mantella aurantiaca s'adaptent bien à leur nouvel habitat dans le centre d'élevage « Toby Sahona ».

Le premier essai de repeuplement de Mantella aurantiaca - une espèce d'amphibien de très petite taille, endémique et menacée d'extinction - entrepris par la compagnie minière Ambatovy, a été couronné de succès.

Ce premier succès entre dans le cadre du programme de repeuplement de Mantella aurantiaca, avec la collaboration de l'association Mitsinjo. Les résultats du premier essai ont été présentés lors d'un atelier de restitution, en présence des hauts responsables du ministère de l'Environnement et du Développement Durable, le 4 octobre 2019 à Andasibe. « Les 162 individus transférés de leurs marais de ponte dans la zone de l'empreinte minière d'Ambatovy à Moramanga vers le centre d'élevage « Toby Sahona » d'Andasibe, en 2012, s'adaptent à leurs nouveaux habitats artificiels (terrarium) et se sont multipliés en captivité », précise alors Ambatovy.

Protocole de translocation. Cette étape réussie a permis, par la suite, la relâche en milieu naturel de plus de 1 500 grenouilles Mantella aurantiaca en avril 2017, en suivant les protocoles de translocation des animaux de l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Une grande première, notamment chez les amphibiens. Sur cette lancée, Ambatovy va continuer à soutenir le programme de translocation de Mantella aurantiaca pendant les trois à cinq prochaines années.

Rappelons qu'Ambatovy, opérant dans une région particulièrement riche en biodiversité, quant à ses activités d'extraction de minerais dans son site minier à Moramanga, met en œuvre un programme de gestion environnementale caractérisé par un processus de hiérarchisation de la mitigation : évitement des impacts, minimisation, restauration et compensation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.