Togo: Manganèse - La SGM décroche un permis

19 Octobre 2019

La Société générale des mines (SGM), filiale du Britannique Keras Resources, a décroché vendredi un permis minier pour le gisement de manganèse de Nayéga (préfecture de Kpendjal- ouest)

La SGM disposait déjà d'une autorisation d'exploration.

Les réserves sont évaluées à près de 8.500.000 tonnes sur une durée de 11 ans.

Nayéga a le double avantage de disposer d'un fort potentiel et d'offrir des coûts d'extraction assez bas.

Selon les études géologiques réalisées sur 92.930 hectares, les valeurs de manganèse vont jusqu'à 39%, supérieures aux estimations de départ.

Le manganèse est utilisé pour la préparation d'alliages comme l'acier, l'aluminium, les piles électriques ou les engrais.

Pour le gouvernement, ce projet contribuera à la création de nouveaux emplois directs et indirects qui auront une incidence favorable sur le plan social et sur l'économie de la zone d'exploitation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.