Togo: L'exploitation à grande échelle du Manganèse de Nayéga attribuée à la SGM

C'est ce qu'a décidé hier Vendredi le Conseil des ministres. Par le un décret adopté le gouvernement attribue « un permis d'exploitation à grande échelle du gisement de manganèse de Nayéga (préfecture de Kpendjal-ouest) à la Société générale des mines (SGM) ».

Il est soutenu que cette décision est motivé par « les résultats concluants des recherches de gisements du manganèse à Nayéga dans la préfecture de Kpendjal-Ouest, région des savanes » », et qui ont amené la Société générale des mines (SGM) à introduire « une demande de permis d'exploitation à grande échelle de ce minerai. Les réserves de manganèse découvertes sont évaluées à près de 8 500 000 tonnes et la durée de vie de la mine sur les réserves prouvées actuelles est de onze (11) ans ».

Si le présent décret d'après le communiqué du Conseil des ministres « autorise donc la SGM à exploiter ce minerai », le gouvernement togolais entend voir cette exploitation contribuer « à l'atteinte des objectifs de l'axe 3 du PND avec la réalisation des projets de développement communautaire et la création des emplois directs et indirects qui auront indubitablement une incidence positive sur le plan social et sur l'économie de la zone d'exploitation de ce minerai ». Aussi, se réjouit-on, « elle participera à la réalisation des objectifs de l'axe 2 du Plan national de développement (PND) qui vise à développer des pôles de transformation agricole manufacturiers et d'industries extractives ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.