Angola: La Réserve stratégique alimentaire promeut la production nationale

Luanda — La Réserve Stratégique Alimentaire de l'État (REA) contribuera à la promotion de la production nationale et à l'équilibre de l'offre et de la demande, a annoncé vendredi à Luanda le directeur de la Réserve stratégique alimentaire de l'État (REA). Braúlio de Brito.

S'adressant à la presse, lors du 1er conseil consultatif de cet organe chargé de présenter la législation de la REA, ainsi que son directeur, Bráulio de Brito a souligné que la réserve jouerait un rôle fondamental dans la stabilité macroéconomique du pays et dans la fourniture de ces produits. Selon le responsable, le processus d'installation de la réserve est en cours et la première réunion également est en cours pour déterminer le point de départ du processus. Il a rappelé que l'objectif de la réserve était axé sur quatre produits de base, notamment le riz, la farine de blé, la farine de maïs et les haricots, dont l'allocation à la réserve devrait être un équivalent de 45 millions de dollars américains en kwanzas comme budget initial.

"Il y a une machine qui commence à être assemblée avec la nomination du directeur de la REA, qui travaillera avec les principaux opérateurs agricoles du pays pour comprendre efficacement où il y a et comment la production nationale est liée aux quatre produits", a-t-il indiqué. Bráulio de Brito a suggéré la création d'une dynamique entre les ministères du Commerce, de l'Agriculture, de l'Économie et de la Planification pour trouver la dynamique de la production nationale. Le Gouvernement angolais a approuvé en 2018, lors d'une réunion du Conseil des ministres, la création de la Réserve stratégique, gérée par l'Entrepôt Douanier d'Angola (EAA), afin de garantir l'approvisionnement continu en certains aliments essentiels.

Dans l'ensemble, il est prévu de produire 105 000 tonnes par an des quatre produits, riz, farine de maïs, maïs et haricot. Le 1er Conseil consultatif de la REA a analysé entre autres points, l'affectation des ressources financières de la REA, qui constitue pour le pays un instrument de garantie préventive pour l'accès aux produits essentiels à des prix non spéculatifs dans les centres de consommation ruraux et urbains.

Le ministre du Commerce, Joffre Van-Dúnem Júnior, le secrétaire d'État à l'Economie, Sérgio Santos, entre autres individualités, ont assisté à la réunion. Dans le cadre du Plan de développement national 2018-2022 et de la Stratégie nationale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (ENSAN), le Ministère du Commerce a lancé le sous-programme Réserve stratégique alimentaire». La REA est conçu comme un instrument clé pour la stabilité de l'approvisionnement alimentaire en quantité et à bas prix, dans le but d'atténuer des éventuelles perturbations du marché.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.