Angola: Le PR apprend des travaux de l'Hôpital de Bié

Cuito — Le Président de la République, João Lourenço, s'est informé vendredi sur l'avancement des travaux du futur hôpital provincial de Bié, d'une capacité de 250 lits.

João Lourenço, accompagné de la première dame, Ana Dias Lourenço, et de ministres de divers secteurs, a visité tous les compartiments de l'infrastructure et a été informé du déroulement des travaux par la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

La construction du nouvel hôpital provincial de Bié, avec 75% d'exécution physique, est estimée à 48 millions de dollars, supporté par l'Exécutif angolais.

Sa livraison est prévue pour le premier semestre 2020.

Construit sur une superficie de 50.000 mètres carrés, il compte 24 blocs différents, en plus de six résidences d'hébergement du personnel médical. Les travaux garantissent plus de 300 emplois.

A l'issue de la visite du Président de la République, la ministre Silvia Lutucuta, a déclaré à la presse qu'il s'agirait d'un hôpital de référence desservant la population de la province de Bié et des autres régions environnantes, compte tenu de différentes spécialités. Elle a indiqué qu'il aura entre autres l'hémodialyse, la cardiologie, la médecine interne, la gynécologie et obstétrique, l'ophtalmologie, la maternité, urgences avec blocs chirurgicaux mineurs et majeurs.

Pour assurer son fonctionnement, a ajouté la ministre, le gouvernement travaille également à la formation du personnel dans diverses spécialités, ainsi qu'à la coopération étrangère.

L'unité de santé, en plus de la fonction curative, servira également à former des techniciens de régime spécial (médecins, infirmiers et techniciens de diagnostic).

La gouvernante a également fait savoir qu'après la mise en service du nouvel hôpital, le bâtiment actuel, dans un état dégradé, sera réhabilité pour devenir un centre mère-enfant de référence.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.