Ile Maurice: Les nouveaux «maçons» du «contracteur» Pravind Jugnauth

Il était l'invité d'honneur de la célébration de Divali, organisée par un groupe religieux de Rivière-du-Rempart, ce samedi 19 octobre. Après avoir parlé de la lumière, de l'obscurité, du bien sur le mal, Pravind Jugnauth n'a pas oublié de poursuivre sa campagne électorale en marge des élections générales.

Avant le Premier ministre, c'est Mahen Sookun, président du groupe religieux, qui avait pris la parole. Dans son discours, il a fait savoir à Pravind Jugnauth qu'il était un «contracteur» mais que le groupe voulait qu'il change de «maçon». Dans la foulée, Mahen Sookun a salué le «recrutement» qui a été fait en marge des élections générales et a affiché sa satisfaction sur le choix de nouveaux «maçons» qui sont désormais candidats pour l'Alliance Morisien. Pravind Jugnauth a tenu à rassurer ses anciens députés en confirmant qu'ils auront d'autres rôles à tenir et que ce sera aux nouveaux députés de «trap tourel.»

Par la suite, le Premier ministre sortant a énuméré les décisions prises par le gouvernement pour aider la population. Pravind Jugnauth a justifié son projet de Safe City en évoquant le cas de matricide qui a eu lieu à Saint-Pierre. «Dans mo sirkonskription, ine ena enm krim. Grass a kaméra, ine ressi trouvé kisanla ine fer sa» a-t-il déclaré à l'assistance. Il a ensuite enchaîné sur l'augmentation de la pension de vieillesse, le salaire minimum, l'éducation tertiaire gratuite et l'abolition des frais pour la Trade Licence des petits commerçants, entre autres. Le Metro Express n'a pas été en reste. «Mo vizion, cé ki li vin ziska Rivière-du-Rempart» a-t-il dit à la foule.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.