Cote d'Ivoire: Des conseils de ministres parallèles chaque mercredi pour qu'ils partent comme en Tunisie et Soudan (Anaky)

Le samedi 19 octobre 2019, à l'occasion du meeting hommage du Pdci-Rda à Félix Houphouët-Boigny à Yamoussoukro, Anaky Kobenan, fondateur du Mfa, a lancé un appel à la jeunesse ivoirienne, l'invitant à organiser des manifestations où qu'elle soit, chaque mercredi, jour du Conseil des ministres, pour obtenir un changement de régime.

«Les jeunes, comme nous avons eu la chance d'avoir quelqu'un qui montre clairement ce qu'il fait, nous allons, nous aussi, commencer à nous organiser pour lui répondre de façon claire et nette et directe . En Côte d'Ivoire, tous les mercredis, il y a conseil des ministres. Vous recevrez bientôt des consignes de vos aînés des partis politiques et Ong, pour que tous les mercredis en Côte d'Ivoire, tous ceux qui ne sont pas d'accord et qui veulent qu'ils partent, où qu'ils soient, se manifestent et fassent leurs conseils des ministres à eux aussi.

Attendez seulement les instructions du Président Henri Konan Bédié ! On voit que vous êtes prêts. Car, vous avez tenu sous la pluie et le soleil », a dit Anaky Kobenan.

Avant de lancer cet appel, le fondateur du Mfa à qui Moutayé dispute la présidence du parti avec Siaka Ouattara, le pres reconnu par la justice, avait fait expliquer à l'assistance que les ministres du nouveau gouvernement n'ont été nommés que pour servir de directeurs de campagne au Rhdp, dans leurs régions respectives, et non pas pour aller dans leurs cabinets et travailler pour le peuple.

«Il y a un groupe qui est en campagne électorale. Ce groupe, pour faire sa campagne électorale, a constitué un gouvernement de 55 ministres. Sachez que, chaque ministre est un directeur de campagne dans sa région. Il lui est dit de ne pas perdre son temps à aller dans son cabinet. Il n'a qu'à prendre un directeur de cabinet pour faire son travail, alors que lui restera dans sa région à faire campagne. Et ceci, un an avant l'élection, pour être sûr qu'ils vont gagner. (... ) Vous avez vu ce qui s'est passé dans un pays comme la Tunisie, et vous avez vu l'issue. Il y a aussi le Soudan. En Côte d'Ivoire, nous allons nous organiser pareil. Vous allez choisir le mercredi, jour de leur Conseil de ministres, pour que, vous qui voulez qu'ils partent, vous fassiez ce que vous avez à faire», a-t-il insisté.

Anaky Kobenan a ensuite invité l'ensemble de l'opposition politique à se ranger derrière Henri Konan Bédié et son parti le Pdci-Rda, pour mener le combat du changement. Il a appelé le président Henri Konan Bédié à se dépêcher de lancer les différents mots d'ordre « pour la réforme de la Cei, afin d'aller à des élections justes, claires et transparentes en 2020 ». Des conditions sans lesquelles, selon lui, aucune élection ne doit être possible.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.