Soudan: Experts - La libération des prisonniers dans le(SPLM-Nour) une initiative majeure de paix

Khartoum — Les forces armées ont libéré vendredi 23 prisonniers du Mouvement de libération du Soudan (SPLM-Nour) en signe de bonne volonté pour parvenir à une paix globale.

Dr. Rashid Mohamed Ibrahim, professeur de sciences politiques dans plusieurs universités soudanaises, a déclaré à la SUNA que la libération des forces armées des prisonniers du Mouvement Abdul Wahid M.Nour sans s'être assis pour négocier avec le reste des mouvements armés à Juba, est une initiative majeure pour parvenir à la paix , le SPLM-Nour devait repondre a cette initiative par un pas plus avance et rejoindre la table des négociations pour la patrie et le peuple soudanais qui ont le plus besoin de la paix et de l'intégration des mouvements armés dans la vie politique en vue de la suppression du nom du Soudan de la liste américaine des États parrinant le terrorisme afin que le Soudan puisse sortir de la répression économique et réaliser le développement global.

M. Rasheed a signalé aux déclarations positives du Lt-Gen. Abdulfattah Alburhan, président du Conseil de la souveraineté et du commandant suprême des forces armées, qui étaient prêts à fournir tout le nécessaire pour parvenir à une paix globale au Soudan.

De son côté, le Dr. Ossama Mohamed Ibrahim a appelé le Mouvement Abdulwahid Nour à répondre aux voix de la raison et de la logique et du peuple soudanais et à répondre à ce geste des forces armées de libérer 23 prisonniers de son mouvement en se réunissant pour négocier la paix et défendre les valeurs nationales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.