Cote d'Ivoire: Inondations/Grand-Bassam - Les victimes reçoivent le réconfort de l'État

20 Octobre 2019

La Ministre de la Solidarité , de la Cohésion Sociale et de la Lutte Contre la Pauvreté, le Professeur Mariatou Koné a dépêché une équipe, le 19 octobre 2019, à Grand Bassam pour apporter à nouveau la compassion et le réconfort du Gouvernement aux familles sinistrées. Ce, après une première visite le 12 octobre 2019.

Aux côtés du Vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, l'équipe du Ministère de la Solidarité conduite par son Directeur de Cabinet, a sillonné les quartiers de la cité balnéaire touchés par les récentes pluies ainsi que les sites d'hébergement d'urgence.

Les quartiers Oddo, "Petit Paris", "France" et "Moossou" ont fortement été touchés par ces pluies.

1100 personnes sont hébergés à la Paroisse Coeur immaculé de Marie du quartier "Impérial" et au quartier "Phare" de Grand-Bassam.

Des vivres et non vivres d'une valeur de 15 millions de FCFA leur ont été remis ce 19 octobre par les équipes de la Ministre Mariatou Koné portant à 24 millions la valeur totale des vivres remis aux sinistrés de Grand Bassam.

Outre les dons en vivres et non vivres et les actions de santé et de secourisme, le Vice-Président a annoncé pour novembre prochain, le démarrage des travaux d'ouverture de l'embouchure de Grand-Bassam, une solution définitive pour pallier les inondations.

Pour l'heure, des engins à pompe seront utilisés, selon le Vice-Président, pour retirer l'eau des quartiers et écoles de la ville.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.