Togo: Premier test grandeur nature pour les nouvelles autorités de la ville d'Aného

« Il ne reste plus grand-chose au pont de Zébé-Aného. Le courant d'eau partant de la Douane en direction de Glidji est tellement fort que le pont ne tient plus. Sous l'assistance de la population, les chinois travaillent pour trouver plus de passage à l'eau sous le pont. Le courant est très fort...

Nous y sommes encore », c'est par ces mots qu'un confrère a lancé l'alerte sur la situation qui prévaut au niveau de ce pont qui relie la ville d'Aného et son hinterland constitué de plusieurs localités telles Zébé, Glidji, Kéta Assou Kopé, Zalivé, Zowla, Sigbéhoué, Atoeta, Fiocondji, Djondo Kondi, Anfoin, Aklakou, Agouègan, Séko, Agbanakin, et autres.

Parti aux nouvelles, il s'est avéré que le pont, dont les travaux de construction, d'un autre juste à côté depuis un moment mais qui n'est toujours jamais achevé jusqu'alors, n'a pu résister aux courants d'eaux surtout à la montée des eaux suite aux dernières pluies qui s'abattent sur les localités du Sud Togo depuis le mois de septembre dernier. Ainsi, les populations dont certains viennent de ces localités précitées pour faire leurs activités dans la ville sont bloquées.

Certains habitants des localités précitées contactés par nos soins ont indiqué qu'ils envisagent du moins pour ce jour, dormir chez des camarades ou des connaissances vu que face au danger, les autorités administratives auraient interdit depuis 15 heures ce dimanche, le passage et des véhicules et de la population sur le pont de Zébé, coupant ainsi complètement la ville d'Aného de son hinterland.

Ceci si nos sources n'excluent pas une possible nouvelle décision qui autoriserait au moins en début de soirée au moins les piétons à pouvoir emprunter le pan qui reste de ce pont.

Pour l'instant, les Chinois en charge de la construction du nouveau pont sont à pied d'œuvre avec les populations pour trouver une solution aux forts courants d'eau qui si rien n'est fait vont emporter ce qui en reste encore pour ce pont vieux de plusieurs décennies.

En attendant, on peut sans se tromper indiquer que c'est un premier test pour les nouvelles autorités de cette ville de l'extrême sud-Est du Togo, avec à leur tête le nouveau Maire, Me Alexis Aquéréburu qui n'a pris fonction que cette semaine.

T228

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.